ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Prévalence des différents virus de la jaunisse de la betterave en 2021

ITB National ·

L'ITB a prélevé des feuilles sur des plantes présentant des symptômes de jaunisse fin août afin de déterminer les virus responsables de la jaunisse en 2021.

La jaunisse de la betterave étant causée par 4 virus (BMYV, BChV, BYV et BtMV) présents seuls ou en situation de co-infection, l'ITB a réalisé des prélèvements pour détecter les virus présents dans les betteraves symptomatiques en 2021. Des travaux similaires avaient été réalisés en 2019 et 2020.

Les résultats obtenus, cette année, montrent que le BChV est le virus majoritairement présent dans les betteraves symptomatiques. 89 % des betteraves infectées l'étaient par des polérovirus et parmi les betteraves contenant des polérovirus on détecte le BChV dans 90 % des cas.

Résultats des tests sérologiques

Des feuilles de betteraves symptomatiques ont été prélevées sur tout le bassin de production de betteraves sucrières. La présence de virus (BYV et polérovirus) a été cherchée par un test sérologique (ELISA). Ces tests sont réalisés par l'ITB au laboratoire du Griffon.

 

Prévalence des virus responsables de la jaunisse dans des feuilles de betteraves symptomatiques prélevées en 2021 obtenue par test ELISA

Virus détecté(s)Nombre d'échantillons% de plantes concernées
BYV711
BYV + polérovirus1624
Polérovirus4365

89 % des betteraves infectées contiennent des polérovirus contre 35 % pour le BYV. Les co-infections entre le BYV et les polérovirus représentent 24 % des échantillons, ce qui est plus important qu'en 2019 (1 % des échantillons concernés) mais largement inférieur à ce qui avait été observé en 2020 (54 % des échantillons concernés). La proportion de plantes infectées dans lesquelles le BYV est détecté est également intermédiaire entre les résultats obtenus en 2019 et 2020 (respectivement 7 % et 66 %). Le BYV n'a pas été détecté dans Nord et sur la bordure maritime cette année. 

Prévalence des virus de la jaunisse détectés par test ELISA en 2021

 

Résultats des tests moléculaires

Les test sérologiques (ELISA) ne permettent pas de différencier les polérovirus entre eux. L'ITB a donc fait réaliser des tests moléculaires (PCR) sur des échantillons contenant des polérovirus pour connaître la prévalence du BChV et du BMYV. 

 

Prévalence des virus responsables de la jaunisse dans des feuilles de betteraves symptomatiques prélevées en 2021 par test PCR

Virus détecté(s)Nombre d'échantillons% de plantes concernées
BChV3980
BChV + BMYV510
BMYV510

Les résultats montrent que le BChV est majoritaire et détecté dans 90 % des échantillons positifs aux polérovirus. Le BMYV est détecté dans 20 % des échantillons et les co-infections représentent 10 % des échantillons. Ces résultats sont cohérents avec ceux obtenus en 2019 : le BChV était également largement majoritaire. 

Prévalence des polérovirus de la betterave détectés par PCR en 2021

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation