ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Moutardes, radis : oui mais lesquels ?

L’ITB regroupe dans deux documents les données de caractérisations agronomiques disponibles sur les moutardes et radis issues des trois principaux catalogues d’inscription européens.

Si le choix du couvert d’interculture se porte sur une moutarde et/ou un radis, que ce soit en pur ou en mélange, il convient d’être attentif au choix des variétés. Celui-ci est primordial pour répondre aux objectifs fixés pour le couvert, selon le contexte et les contraintes associés.

Pour éviter le risque de prolifération du nématode à kystes (H. schachtii), il est indispensable de choisir une variété nématicide ! A ce stade, aucune variété de moutarde brune, ni de radis chinois n’a été inscrite comme résistante. D’autres paramètres comme la vigueur, la précocité, ou la résistance à d’autres nématodes sont aussi évalués lors des inscriptions.

L’ITB a regroupé les informations issues des résultats d’évaluation de ces variétés pour les inscriptions aux catalogues allemand, néerlandais et français :

Quant au choix entre moutardes et radis, il dépend de la situation et des objectifs recherchés. Globalement les radis sont beaucoup plus tardifs que les moutardes. Dans le cas de semis précoces, il est donc préférable d’orienter le choix vers des radis ou des moutardes très tardives. Le niveau de résistance des radis aux nématodes est souvent plus élevé, et certains sont aussi résistants aux nématodes à galles. La difficulté de destruction des radis peut être un frein à son utilisation. Orienter son choix vers des variétés plus sensibles au gel peut être un levier pour y pallier partiellement, bien qu’il ne faille en aucun cas compter uniquement sur le gel. Dans ses réseaux d’essais, l’ITB a noté une certaine sensibilité pour les variétés suivantes : Litinia, Sirius, Colonel, Comet, Final. Cette dernière présente conjointement les qualités d’une bonne tardivité et d’une bonne sensibilité au gel, ce qui est relativement rare.

Le choix de couverts d’interculture avant betterave sucrière n’est pas à restreindre parmi les radis et moutardes. Pour vous guider dans ce choix, consulter l’OAD « Choix des couverts », réalisé en collaboration avec Arvalis – Institut du végétal et Terres Inovia.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation