ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Bien choisir son couvert d’interculture

L’ITB donne ici les clés pour faire le bon choix de couvert. Celui-ci doit répondre à des objectifs fixés en fonction des contextes et contraintes de la parcelle. Ce raisonnement permet de déterminer les caractères recherchés et donc de définir des espèces et variétés adaptées !

L’OAD « Choix des couverts » est un allié précieux pour prendre la bonne décision au niveau de chaque parcelle de l’exploitation.

Décrire le contexte agronomique

La description du contexte agronomique dans l’outil « Choix des couverts » passe par le renseignement de la localisation, de la date de semis prévue, des cultures présentes dans l’assolement, et de la culture suivante.

La date de semis est un critère primordial pour le choix des couverts. A titre d’exemple, il n’est pas conseillé dans les régions betteravières de venir semer les légumineuses après le 15 août : le développement de ces espèces sera très limité. Elle peut aussi impacter le choix variétal, notamment sur radis et moutardes nématicides pour lesquels des informations relatives à la précocité des différentes variétés sont disponibles.

Avant betterave sucrière, quelques espèces sont susceptibles de poser problème selon les situations :

Espèces à risques avant betterave

Indiquer les caractéristiques recherchées

L’OAD « Choix des couverts » permet de renseigner s’il est prévu une valorisation du couvert (pâturage, CIVE etc.), comment le couvert sera conduit (mode de semis et de destruction, date de destruction), et les caractéristiques souhaitées (pièges à nitrates, effet fertilisant sur la culture suivante etc.).

La réussite du couvert se joue dès le semis, et le choix des espèces doit correspondre au mode d’implantation prévue. Certaines espèces vont être beaucoup plus sensibles que d’autres à la qualité de semis : c’est le cas par exemple du tournesol, de la féverole, ou encore des pois.

Dans les situations où la culture suivante est une betterave, une destruction tardive du couvert, en sortie d’hiver, peut s’avérer risquée dans les itinéraires classiques de travail du sol.

Enfin, plusieurs espèces peuvent répondre aux caractéristiques recherchées : la force de « Choix des couverts » est de proposer des solutions qui soient aussi compatibles avec l’ensemble des informations renseignées auparavant.

Caractéristiques des espèces

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation