ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Retour sur le comité technique Champagne Yonne 2023

ITB Champagne - Yonne ·

Découvrez les enseignements de l'année, les résultats d'expérimentations et les préconisations régionales de l'ITB sur l'enregistrement de ce Comité Technique.

Cette vidéo réalisée le 17 janvier 2023 comprend quatre présentations, suivies de séries de questions / réponses.

1. Enseignements 2022 sur l'implantation et le désherbage

  • Pour la deuxième année consécutive une vague de froid printanière a touché la région pénalisant les populations de betteraves. Les observations réalisées montrent la perte de productivité pour des plantes impactées par le gel, renforçant l’expertise des diagnostics.
  • L'absence d'humidité au printemps a entraîné des difficultés de désherbage. Dans ces conditions, des adaptations sont nécessaires : choix des produits, qualité de pulvérisation et intégration du désherbage mécanique.
  • La technologie Smart se déploie en 2023 sur le marché français, prioritairement en situations d’enherbement spécifique. Cette technique associe une variété tolérante et une double application d’un herbicide de la famille des sulfonylurées. L’ajout de partenaires au programme est indispensable pour assurer la durabilité de cette pratique.

 

2. La protection contre la cercosporiose s'oriente autour de trois leviers

  • Le choix variétal : utiliser la tolérance génétique en relai de la protection fongicide pour les récoltes tardives et réserver les variétés sensibles pour les récoltes précoces.
  • Le déclenchement des applications : intervenir dès l'observation des premiers symptômes et renouveler la protection aux seuils d’interventions.
  • Le choix des produits : alterner et associer les matières actives disponibles ; utiliser si nécessaire le cuivre "sous condition de dérogation" lors de la première application.
  • Des perspectives intéressantes sur la tolérance variétale et les solutions fongicides sont en cours d’expérimentation. 

3. Focus sur les ravageurs

  • La chaleur et la sécheresse estivales ont favorisé le développement des acariens. Aucune solution de lutte chimique n’est autorisée mais des sensibilités variétales sont identifiées.
  • La teigne reste un ravageur important et récurrent sur la région. Les expérimentations menées révèlent l’intérêt des interventions précoces et renouvelées. Des perspectives intéressantes sont également à l’étude.
  • En absence de solutions efficaces, de nombreux travaux de recherche sont initiés sur la problématique du charançon Lixus juncii.

4. Lutte contre les jaunisses virales

  • Les aphicides actuellement disponibles restent efficaces contre les pucerons.
  • Suite à la crise sanitaire de 2020, le Plan National de Recherche et d'Innovation pour des solutions alternatives aux néonicotinoïdes étudie l’intérêt de différentes méthodes de lutte.
  • Les solutions les plus prometteuses sont évaluées au travers du réseau de Fermes Pilotes d’Expérimentation : plantes compagnes, produits de biocontrôle, lâchers d’auxiliaires et sélection variétale.
  • La modélisation annuelle de la pression pucerons est un axe de recherche primordial. Elle permettra d'orienter le conseil vers les combinaisons de leviers les plus pertinentes.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


Organisme agréé Crédit d'impôt Recherche


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation