ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Lutte contre les pucerons verts en région Champagne/Yonne

ITB Champagne - Yonne ·

Les conditions climatiques actuelles restent favorables à l'activité des pucerons. Pour rappel, les pucerons verts sont les principaux vecteurs des jaunisses virales. Les parcelles sans protection néonicotinoïde doivent être observées en priorité. Cette surveillance doit se poursuivre jusqu’à la couverture du sol par le feuillage.

Pour les parcelles sans protection néonicotinoïde

 

Les observations du réseau de surveillance montrent une évolution des populations de pucerons verts aptères dans notre région :

 

  • 50 % des parcelles atteignent le seuil T2 pour un renouvellement de la protection
  • 25 % des parcelles atteignent le seuil T1 pour une première intervention aphicide
  • 25 % des parcelles restent au niveau de seuil T0

 

Avant toute intervention :

 

  • Appréhender le risque à l'aide de l'outil  Alerte Pucerons
  • Dans chaque parcelle, vérifier si le seuil d'intervention est atteint : l'observation doit être minutieuse, sur l’ensemble de la surface foliaire, en déroulant les jeunes feuilles du cœur de la betterave.

 

Pour limiter le développement de la jaunisse, la lutte doit se focaliser sur les pucerons verts vecteurs des différents virus. Les expérimentations menées antérieurement ne montrent pas de nuisibilité des pucerons noirs Aphis fabae sur la productivité finale des betteraves.

 

 

Pour les parcelles avec une protection néonicotinoïde en traitement de semence

 

Ponctuellement, de très jeunes aptères verts peuvent être observés. Retrouvez dans cet article nos éléments de réflexion pour ces situations.

 

Focus sur les auxiliaires

 

L’élévation des températures et le réservoir de pucerons sont maintenant propices à leur activité. La diversité des espèces et des stades observés (adultes, œufs et larves) présage d’une installation durable de ces régulateurs naturels. Ils devraient être une aide précieuse afin de limiter la pression en pucerons.

 

    

 

De gauche à droite : adulte, larves et œufs de coccinelle observés sur betterave.

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation