ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Séminaire IIRB sur les robots et capteurs pour le désherbage

ITB National ·

Les 4 et 5 Mai dernier se tenait un séminaire sur les capteurs et robots utilisables pour le désherbage organisé par l'Institut International de la Recherche Betteravière (IIRB).

Lors de ce séminaire différents acteurs de la filière betteravière ont présenté leurs recherches sur les innovations en matière de technologies sur le désherbage. Ce séminaire était aussi l'occasion pour l'ITB de présenter son dossier spécial sur le désherbage combiné à ses partenaires européens.

 

Les différentes interventions montraient que les robots et capteurs sont de plus en plus développés et proposés pour des utilisations en agriculture. Les premiers sont arrivés via l’élevage où ils peuvent évoluer en environnement contrôlé. Un milieu ouvert tel qu’un champ avec des contraintes fortes de sécurité limitent aujourd’hui leur expansion.

 

Les capteurs sont souvent associés à une intelligence artificielle basée sur des réseaux de neurones. Un apprentissage par des images validées manuellement par des experts du désherbage permet d’apprendre au logiciel la différence entre betteraves et adventices ou à percevoir les doublons. Cette technologie permet d’adapter la classe d’outils à la cible (traitement mécanique ou chimique selon l’adventice).  

Le désherbage par laser était également présenté, celui-ci agit sur les plantules en leurs faisant subir un choc thermique. Cela ouvre des portes à la recherche de solutions de désherbage alternatif, particulièrement en agriculture biologique. Une utilisation pour la destruction des insectes ravageurs est également en cours de recherche.

 

Différents robots étaient présentés lors de ce séminaire : 

 

  • Farming revolution : Plateforme de désherbage avec un système de fraises rotatives pour désherber sur le rang. Guidé par GPS RTK et caméra pour les fraises. Le système de désherbage permet de désherber de grandes adventices mais leurs reconnaissance peut parfois faire défauts 
  • Farmdroid : Robot basé uniquement sur le technologie de guidage RTK et permet le semis puis le désherbage grâce au repérage de chaque graine par le GPS. Par contre il est dépendant de la qualité de la correction GPS et les outils ne sont adaptés qu’aux petites adventices, ce qui implique un passage toutes les semaines. 
  • Ecorobotix : robot de désherbage chimique  ultra localisé qui démontre un potentiel certain dans la réduction de doses et une plus faible dérive du produit phyto. Par contre il reste dépendant de la disponibilité en matières actives 
  • Strube : robot bluebob de désherbage mécanique inter et intra rang. Le robot est guidé par GPS et un système de caméra reconnait les betteraves. 

 

Des études sur le coût des différentes stratégies étaient également présentées : 

 

  • En agriculture biologique il a été estimé qu’une économie de 140 h de main d’œuvre de rattrapage manuel pouvait être obtenue en utilisant des systèmes de désherbage mécanique sur le rang derrière un tracteur ou autonome
  • En conventionnel les systèmes de désherbage localisé permettent d’économiser environ 60 €/ha sur le coût du désherbage et un gain de rendement de 5 % est estimé. 
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation