ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

La robotique : futur du désherbage ?

La robotique agricole est en plein essor et le désherbage, qu'il soit chimique ou mécanique, est l'une des opérations pour laquelle l'offre est la plus vaste. Quelles sont les perspectives pour la betterave sucrière ?

La gamme de robots agricoles commence à s'étoffer. Les robots, souvent basés sur des technologies GPS et caméra, permettent à l'agriculteur d'éviter des tâches répétitives et lui dégagent du temps. Autrefois cantonné au maraichage, les robots s'ouvrent aujourd'hui aux grandes cultures. Le débit de chantier peut être limitant mais un essaim de robot peut y remédier. Toutefois, la sécurité et la surveillance des machines sont encore des points en amélioration sur ces outils pour arriver à l'autonomie totale.

Robots de désherbage mécanique 

Les robots de désherbage mécanique tels que le DINO de Naïo Technologies, ou le Bluebob de Strube,  sont des robots entièrement dédiés au désherbage mécanique sur le rang et l'inter-rang. Ces robots entièrement électriques sont guidés par le GPS RTK dans le champ et les outils de binage sont guidés par une caméra pour désherber au plus près du rang. 

Le robot Dino était en démonstration lors de la dernière édition de Désherb'Avenir (2019) : 

 

Robots de semis et de désherbage mécanique 

Cette année le robot Farmdroid est en test sur la plateforme bio champenoise. Ce robot est entièrement électrique et autonome grâce à un panneau solaire. Il est uniquement guidé par un GPS RTK pour toute les opérations. Au moment du semis la position de chaque graine est repérée, ce qui permettra de biner sur le rang entre les betteraves grâce à des couteaux escamotables. Ce type de robot tend vers une polyvalence et vers un type de robot porte-outils.

En photo, le robot Farmdroid lors du semis de la plateforme bio en Champagne :

Robots de pulvérisation ultra-localisée 

Le robot Ecorobotix a été testé par l'ITB et Arvalis sur la Digiferme de Boigneville. Ce robot utilise la pulvérisation ultra localisée sur les adventives grâce à une caméra. Il est capable de les distinguer des betteraves grâce à une technologie d'intelligence artificielle. 

Le robot Ecorobotix en action :

Le gain d'autonome et de vitesse de chantier pourra demander d'associer à ces différents équipements un robot porteur qui suivra le robot principal pour assurer son ravitaillement.  

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation