ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Gestion des adventices spécifiques en Champagne-Ardenne et dans l'Yonne

ITB Champagne - Yonne ·

La lutte contre les graminées et vivaces doit associer des leviers agronomiques au désherbage chimique. Pour atteindre une efficacité optimale, les conditions d'interventions sont primordiales.

Gestion des graminées

 

Recommandations sur les produits, doses & stades :

  • Réaliser le traitement seul, 5 à 6 jours minimum après un passage herbicide anti-dicotylédones ou 2 jours avant
  • Ajouter 1 litre d’huile végétale /ha
  • Privilégier un volume d'eau > 120 l/ha

En situation difficile sur vulpin et ray grass, certaines mesures permettent d'augmenter l'efficacité :

  1. Appliquer la dose maximale de produit *
  2. Augmenter la dose d'huile jusqu’à 2 l/ha, en respectant la réglementation propre à chaque adjuvant
  3. Compléter le mélange avec 1 l/ha de sulfate d'ammonium(460 g/L)
  4. Diversifier les modes d'actions en ajoutant 0,3 à 0,6 l/ha d'Isard (Dimethenamid-P) ou de Mercantord Gold (S-Métolachlor) ; en conditions "poussantes" et uniquement à partir du stade 2 feuilles vraies des betteraves
  • Lutte agronomique : allongement et diversification de la rotation, usage du labour et mise en oeuvre de faux semis en interculture

 

Gestion des chardons et laiterons

  • Intervenir sur des chardons de 15 à 20 cm de haut, en conditions poussantes (températures > 18°C)
  • A partir du stade 6 feuilles des betteraves et avant la couverture du sol par la culture
  • Utiliser la matière active chlopyralid avec Lontrel SG à 0,174 kg/ha ou Lontrel 100 à 1,25 l/ha
  • Fractionnement possible en deux applications à ½ dose de produit sur chardons moins développés (de 5 à 10 cm de haut)
  • Ajouter 1 litre d’huile /ha
  • Lutte agronomique en interculture : succession de déchaumages profonds avec des outils à dents
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation