ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

2022 : une année à pression assez forte en pucerons verts

Les données observées jusqu'au 11 mai dans le cadre de l'épidémiosurveillance permettent de réaliser un premier bilan de la pression en pucerons verts de cette année.

Pour la 2ème année consécutive, le réseau d'épidémiosurveillance permet de suivre 2 types de parcelles : avec ou sans traitements de semences à base de néonicotinoïdes (NNI). Au 11 mai 2022, des observations de pucerons ont été réalisées dans 105 parcelles avec NNI et dans 114 parcelles sans NNI. La pression en pucerons verts est actuellement inférieure à celle de 2020, mais supérieure à celle de 2019 et 2021. 

Niveau de pression de l'année 

Le bilan réalisé au 11 mai permet d'observer la présence de pucerons verts dans 94 % des sites sans NNI, juste derrière 2020 avec 97 % des sites touchés, mais devant 2019 (44 %) et 2021 (50 %).

Les parcelles touchées présentent cette année en moyenne 19 % de betteraves touchées avec des pucerons verts aptères, ce qui reste inférieur à la pression très forte de 2020. 

75 % des sites sans NNI ont atteint le 1er seuil d'intervention au 11 mai, ce qui reste inférieur mais proche des 87 % des sites de 2020, et supérieur à 2019 et 2021, avec moins de 20 % des sites au seuil.

Comparaison des réseaux avec ou sans NNI 

Moins de 2 % des betteraves traitées NNI sont colonisées par des pucerons aptères verts. Dans les très rares parcelles traitées NNI avec présence de pucerons, il s'agit d'aptères très petits, pour lesquels nous surveillons la survie très régulièrement. 


Tableau de synthèse de la pression 2022 des pucerons verts dans le réseau 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation