ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Prévalence des différents virus de la jaunisse de la betterave en 2020

La campagne 2020 a été marquée par une incidence de la jaunisse très importante. Pour mieux comprendre les virus présents, l'ITB a réalisé des prélèvements sur 167 parcelles, dans tout l'aire de production. Nos résultats montrent que les 4 virus sont présents sur tout le territoire, et qu'à l'échelle de la parcelle et de la plante, les co-infections par plusieurs virus dominent le paysage.

L'année 2020 a été marquée par une forte incidence de la jaunisse dans la majorité des régions de production, avec un gradient sud-nord très marqué. Pour mieux comprendre quels sont les virus en cause, l'ITB a lancé une vaste campagne d'échantillonnage de plantes, sur lesquelles ont été réalisés des tests sérologiques ELISA.

 

Prévalence des virus de jaunisse pour la campagne 2020 : une forte proportion de multi-infections !

 

La jaunisse virale peut être causée par 4 formes différentes de virus : le BYV, virus de la jaunisse grave, les polérovirus responsables de la jaunisse modérée (BMYV et/ou BChV), et le BtMV (virus de la mosaïque).

 

En 2019 les betteraves atteintes de jaunisse étaient majoritairement infectées par les polérovirus responsables de la jaunisse modérée (BMYV et BChV). Les échantillons infectés par le BYV et les co-infections étaient très minoritaires (respectivement 7% et 4% des échantillons). 

 

Les résultats des échantillonnages réalisés en 2020 montrent au contraire une présence importante de co-infections au sein des plantes échantillonnées. Les trois familles de virus, c'est à dire le BYV, les polérovirus (BMYV et BChV) et virus de la mosaïque (BtMV), sont présents sur tout le territoire.

 

Carte représentant la prévalence des différents virus en 2020

 

En 2020, sur les 167 échantillons testés par l'ITB, 72% présentent une co-infection par plusieurs virus. Le BYV (virus de la jaunisse grave) est présent dans 70% des échantillons, les polérovirus responsables de la jaunisse modérée (BMYV et/ou BChV) sont retrouvés dans 82 % des échantillons et le BtMV (virus de la mosaïque de la betterave) dans 64 % des échantillons.

 

Méfiez vous des betteraves vertes ! 

 

 

Des travaux menées en collaboration avec l'équipe Virologie-Vection de l'INRAE de Colmar montrent que même les plantes asymptomatiques peuvent être infectées. 344 plantes symptomatiques et asymptomatiques ont été prélevées sur 5 sites puis la présence de virus de la jaunisse a été testée par test ELISA. 92 % des plantes asymptomatiques sont infectées par au moins un des virus responsable de jaunisse et 58% sont infectées à la fois par le BYV, par au moins un des polérovirus responsables de la jaunisse modérée et par le BtMV. Ces plantes asymptomatiques et infectées ne sont probablement pas indemnes de pertes de rendement dues à la jaunisse.

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation