ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

La semaine de la Bioéconomie à la Foire de Châlons

ITB National ·

Le 6 septembre, l'ITB est intervenu lors de la matinée organisée par "Bioeconomy For Change", dédiée à 3 cultures impactantes de la région Grand Est, dont les betteraves font partie, en plus des céréales et de la vigne.

La première partie de l'exposé était une présentation de la filière betterave. Elle a été suivie d'une description de l'ITB, des surfaces, des débouchés de la betterave en production biologique et du PNRI.

 

Régionalement, la betterave sucrière produit 2 bio-intrants:

 

  •  les écumes de sucrerie : 200 000 tonnes par an,
  •  les vinasses : 240 000 tonnes par an.

 

Ces bio-intrants constituent la fumure de base des producteurs de betterave conventionnels et/ou bio en apportant une correction d'acidité, et des nutriments: phosphore, magnésie, azote, potasse, soufre et bore.

 

Un point sur les bio-contrôles a ensuite été fait. Les aphicides de ce type ont une efficacité, somme toute partielle, sur les pucerons verts, Myzus  Persicae, vecteurs de la jaunisse. Leur utilisation comme fongicides, sur les maladies telles la cercosporiose a également été abordée.

 

Le chapitre des biostimulants (organiques et microbiens) abordait les résultats des expérimentations ITB menées depuis une dizaine d'années. A ce stade, aucun produit avec un ratio coût/bénéfice à priori intéressant ne ressort de ces essais.

 

 

L'ITB continue les expérimentations avec les solutions les plus prometteuses.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation