Accueil / French National Plan for research and innovation / Ferme pilote d'expérimentation Les Attaques

Ferme pilote d'expérimentation Les Attaques

 Pas de Calais

Ferme Pilote d'Expérimentation suivie par Tereos

Agriculture conventionnelle

 

Suivi des essais :

PRÉSENTATION DE L'ESSAI

Levier testé : Plantes compagnes 

L’objectif des plantes compagnes est de limiter les populations de pucerons sur betteraves (attractivité, obstacle physique, niche pour les auxiliaires) mais elles peuvent aussi concurrencer la betterave si elles sont trop développées ou détruites tardivement. L'avoine précoce est l'espèces de plante compagne testée sur cet essai. 

Modalités testées sur l’essai :

  • Betteraves associées à l'avoine précoce
  • Betteraves seules
  • Toutes les modalités sont dédoublées avec une partie de l'essai recevant une protection aphicide, et l'autre partie non protégée

QUE RETENIR DE CET ESSAI ? 

Cette section sera complétée à la fin de l'essai
 


DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE : 

17 mars : semis des plantes compagnes

L'avoine précoce été implantée à une densité de 13kg/ha² 

27 mars : semis des betteraves

Développement des plantes compagnes

L'avoine s'est développé de façon dense.

15 et 18 mai : destruction de l'avoine

L'avoine a été détruite au stade 10 feuilles des betteraves

PRÉSENTATION DE L'ESSAI

Levier testé : Plantes compagnes 

L’objectif des plantes compagnes est de limiter les populations de pucerons sur betteraves (attractivité, obstacle physique, niche pour les auxiliaires) mais elles peuvent aussi concurrencer la betterave si elles sont trop développées ou détruites tardivement.  L'avoine rude, le fenugrec et la vesce sont les espèces de plante compagne testées sur cet essai. 

 

Modalités testées sur l’essai :

  • Betteraves associées avec aphicide 
  • Betteraves seules avec aphicide 
  • Betteraves associées sans aphicide 
  • Betteraves seules sans aphicide 

QUE RETENIR DE CET ESSAI ? 

  • Une réduction des populations de pucerons dans les betteraves associées à l’avoine par rapport aux betteraves seules. 
  • L’effet du fenugrec et de la vesce n’a pas pu être évalué car elles n’ont pas tenu le programme de désherbage des betteraves.
  • Très peu de jaunisse sur ce site ne permettant pas d’évaluer l’effet des plantes compagnes. 
  • Pas de perte de rendement en betteraves due à l’association avec l’avoine. 

En expérimentation, les résultats peuvent être différents d’un essai à l’autre. Il faut donc se baser sur un ensemble d’essais pour conclure sur l’effet d’un levier. 


DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE : 

06 avril : semis de l’avoine

L’avoine rude et la vesce ont été semées à une densité de 20kg/ha. Le fenugrec a été semé à une densité de 15 kg/ha. 

06 avril : semis des betteraves

Les populations de betteraves étaient correctes.

Développement de l’avoine

L’avoine s’est bien développée mais le fenugrec et la vesce n’ont pas tenu le programme de désherbage des betteraves, en particulier le Safari. 


TEREOS

Suivi des populations de pucerons

Les comptages de pucerons ont commencé le 05 mai 2021. Les premiers pucerons verts ont été observés une dizaine de jours après avec plus de 10 pucerons pour 30 betteraves.  

Quatre autres comptages ont été réalisés en mai et en juin. Globalement, il y a eu moins de pucerons sur les betteraves avec l’avoine que dans les betteraves seules, dans le cas où aucun aphicide n’a été réalisé. 


TEREOS

28 mai : destruction de l’avoine

L’avoine a été détruite le 28 mai, au stade 6-8 feuilles des betteraves. Aucune intervention n’a été réalisée sur le fenugrec et la vesce, les populations étant déjà très affaiblies voire inexistantes à ce stade. 

15 octobre : récolte des betteraves

Sur cet essai, très peu de jaunisse a été observée ne permettant d’évaluer l’effet de l’avoine (moins d’1% de la surface en betteraves).  L’avoine n’a pas affecté le rendement betteravier. 

 

 

 

Aucun article trouvé
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation