Accueil / French National Plan for research and innovation / Ferme pilote d'expérimentation de Mérouville

Ferme pilote d'expérimentation de Mérouville

 Eure-et-Loir

Ferme Pilote d'Expérimentation suivie par Tereos

Agriculture conventionnelle

 

Suivi des essais :

Cette section sera complétée à partir de juin

PRÉSENTATION DE L'ESSAI

Levier testé : Plantes compagnes 

L’objectif des plantes compagnes est de limiter les populations de pucerons sur betteraves (attractivité, obstacle physique, niche pour les auxiliaires) mais elles peuvent aussi concurrencer la betterave si elles sont trop développées ou détruites tardivement. L'avoine rude et la vesce pourpre sont les espèces de plantes compagnes testées sur cet essai. 

 

 

Modalités testées sur l’essai :

  • Betteraves associées avec aphicide 
  • Betteraves seules avec aphicide 
  • Betteraves associées sans aphicide 
  • Betteraves seules sans aphicide 

QUE RETENIR DE CET ESSAI ? 

  • La maitrise technique d’un itinéraire avec des plantes compagnes peut être délicate, notamment dans une situation où les betteraves doivent être re-semées. 
  • Un effet intéressant de l’avoine et de la vesce semble ressortir de cet essai, bien que le développement de cette dernière ait été plus limité. 
  • La concurrence des plantes compagnes sur les betteraves sucrières peut être importante, comme ici avec l’avoine : il convient à l’avenir d’évaluer des itinéraires avec une concurrence moindre. 

En expérimentation, les résultats peuvent être différents d’un essai à l’autre. Il faut donc se baser sur un ensemble d’essais pour conclure sur l’effet d’un levier. 


DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE : 

2 mars : semis de l’avoine et de la vesce

L'avoine rude et la vesce ont été semées à une densité de 20 kg/ha avec un semoir à céréales. 

Semis des betteraves

Le premier semis des betteraves a été détruit par le gel. Les plantes compagnes sont quant à elles restées en place. 

Un second semis de betteraves a alors été réalisé au 14/04/2021. Pour la partie non associée avec des plantes compagnes, un glyphosate a pu être réalisé pour gérer le salissement. Pour la partie où les plantes compagnes sont restées en place, un BTC avec des doses renforcées a été réalisé. 

Tereos

Développement de l'avoine rude et de la vesce pourpre

L’avoine s’est bien développée, et a pris une certaine avance par rapport au développement des betteraves du fait de la nécessité de réaliser un second semis. De plus, les premières observations sur pucerons donnant des résultats intéressants, celle-ci a été maintenue relativement longtemps. 

Le programme de désherbage a été adapté pour tenter de ne pas impacter le développement de la vesce : le Safari a été retiré du programme. Contrairement à d’autres sites, celle-ci est restée en place, bien que son développement n’ait pas été très rapide et ait tout de même été impacté par le programme de désherbage. 


Tereos

Tereos

Suivi des populations de pucerons

La pression sur le site a été relativement faible. Dans les modalités sans protection aphicide, les populations de pucerons verts ressortent plus faibles dans les betteraves associées avec de l’avoine et de la vesce. Dans les modalités protégées, peu de différences sont constatées. 

Compte-tenu de son développement, l’avoine ne présentait pas un risque de concurrence important pour les betteraves. Elle a donc été détruite tardivement, le 17 juin 2021, pour profiter de son effet potentiel sur les pucerons jusqu’aux stades de fin de sensibilité des betteraves.

Destruction de l'avoine et de la vesce :

L’avoine a été détruite à épiaison début juin avec un anti-graminée, à un stade très tardif. Visuellement, les betteraves associées à l’avoine montraient un retard de développement par rapport aux betteraves non associées. 

Les vesces ont été détruites au même moment avec un Lontrel (pleine dose) : aucun retard de développement des betteraves associées n’a été constaté visuellement. 

Récolte des betteraves :

L’essai n’a pas pu être récolté du fait de l’apparition de symptômes de rhizomanie, de ronds séchants, qui auraient entrainé une trop grosse hétérogénéité dans les résultats. 

Aucun article trouvé
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation