Accueil / French National Plan for research and innovation / Ferme pilote d'expérimentation d'Hallencourt

Ferme pilote d'expérimentation d'Hallencourt

 Somme

Ferme Pilote d'Expérimentation suivie par l'ITB

Agriculture conventionnelle

 

Suivi des essais :

PRÉSENTATION DE L'ESSAI

Levier testé : plantes compagnes 

L’objectif des plantes compagnes est de limiter les populations de pucerons sur betteraves (attractivité, obstacle physique, niche pour les auxiliaires) mais elles peuvent aussi concurrencer la betterave si elles sont trop développées ou détruites tardivement. L’avoine est l’espèce de plante compagne testée sur cet essai. 

Modalités testées sur l’essai :

  • Betteraves associées avec aphicide
  • Betteraves seules avec aphicide
  • Betteraves associées sans aphicide
  • Betteraves seules sans aphicide

QUE RETENIR DE CET ESSAI ? 

Cette section sera complétée à la fin de l'essai.


DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE : 

Semis de l’avoine

L’avoine précoce a été semée à une densité de 50 kg/ha. 

Semis des betteraves

Les betteraves ont été semées avec la variété Epervier à 1,2 U/ha.

19 avril : observation des populations de pucerons

Les comptages ont débuté le 19/04/2022. A cette date, aucun puceron n’a été observé sur l’essai. Au comptage du 27 avril, les premiers pucerons noirs aptères et ailés sont observés en forte densité (jusqu’à 30 individus par betterave).

PRÉSENTATION DE L'ESSAI

Levier testé : plantes compagnes 

L’objectif des plantes compagnes est de limiter les populations de pucerons sur betteraves (attractivité, obstacle physique, niche pour les auxiliaires) mais elles peuvent aussi concurrencer la betterave si elles sont trop développées ou détruites tardivement. L’avoine est l’espèce de plante compagne testée sur cet essai. 

Modalités testées sur l’essai :

  • Betteraves associées avec aphicide
  • Betteraves seules avec aphicide
  • Betteraves associées sans aphicide
  • Betteraves seules sans aphicide

QUE RETENIR DE CET ESSAI ? 

  • Une réduction des populations de pucerons dans les betteraves associées à l’avoine par rapport aux betteraves seules. 
  • Très peu de symptômes de jaunisse sur ce site. 
  • Pas d’évaluation de l’impact des plantes compagnes sur le rendement. 

En expérimentation, les résultats peuvent être différents d’un essai à l’autre. Il faut donc se baser sur un ensemble d’essais pour conclure sur l’effet d’un levier. 


DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE : 

30 mars : semis de l’avoine

L’avoine a été semée à une densité de 40 kg/ha. 

30 mars : semis des betteraves

Les betteraves ont été semées le même jour que l’avoine. 

Les feuilles des betteraves étaient un peu plus étroites/dressées avec l’avoine (recherche de lumière).

Développement de l’avoine

L’avoine s’est bien développée, à une densité de 109 pieds/m² à la levée. 

24 mai : arrivée des populations de pucerons

Les premiers pucerons ont été observés le 24 mai. Mi-juin, il y avait en moyenne 2 pucerons verts aptères par betterave sur le témoin.  
Globalement, il y avait moitié moins de pucerons sur betteraves associées que dans les betteraves seules (en moyenne 0,6 puceron par betterave).

4 juin : destruction de l’avoine

L’avoine a mis 3 semaines à être totalement détruite. 

15 septembre : récolte des betteraves

La récolte des betteraves a été réalisée le 15 septembre 2021. Les écarts de rendement entre les modalités n’ont pas été mesurés sur ce site. Sur cet essai, très peu de symptômes de jaunisse ont été observés, ce qui ne permet pas de voir des différences. 

Aucun article trouvé
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation