Accueil / French National Plan for research and innovation / Ferme pilote d'expérimentation de Trinay

Ferme pilote d'expérimentation de Trinay

 Loiret

Ferme Pilote d'Expérimentation suivie par l’ITB 

Agriculture conventionnelle

 

Suivi des essais :

PRÉSENTATION DE L'ESSAI

Levier testé : plantes compagnes 

L’objectif des plantes compagnes est de limiter les populations de pucerons sur betteraves (attractivité, obstacle physique, niche pour les auxiliaires) mais elles peuvent aussi concurrencer la betterave si elles sont trop développées ou détruites tardivement. L’avoine précoce et la féveroles sont les espèces de plantes compagnes testées sur cet essai. 

Modalités testées sur l’essai :

  • Sans protection aphicide 
  • Sans plante compagne 
  • Féverole 
  • Avoine précoce 

QUE RETENIR DE CET ESSAI ? 

Cette section sera complétée à la fin de l'essai.


DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE : 

4 mars : semis des plantes compagnes

L'avoine précoce a été semée à une densité de 13 kg/ha  et la féverole à une densité de 70 kg/ha 

9  mars : semis des betteraves

Les betteraves ont été semée avec la variété NTS 6975 N  à une densité de 1,2 U/ha

Développement des plantes compagnes

L'avoine n'a pas bien levé.

19 avril : suivi des populations de pucerons

Très peu de pucerons ont été observés sur les betteraves.

PRÉSENTATION DE L'ESSAI

Levier testé : plantes compagnes 

L’objectif des plantes compagnes est de limiter les populations de pucerons sur betteraves (attractivité, obstacle physique, niche pour les auxiliaires) mais elles peuvent aussi concurrencer la betterave si elles sont trop développées ou détruites tardivement. L’avoine Océane est l’espèce de plante compagne testée sur cet essai. 

Modalités testées sur l’essai :

  • Betteraves associées avec aphicide
  • Betteraves seules avec aphicide
  • Betteraves associées sans aphicide
  • Betteraves seules sans aphicide

QUE RETENIR DE CET ESSAI ? 

  • Une réduction des populations de pucerons dans les betteraves associées à l’avoine par rapport aux betteraves seules et sans traitement aphicide, malgré un développement assez mitigé de l’avoine.
  • Pas d’effet des plantes compagnes sur la jaunisse qui est très présente sur ce site.
  • Pas d’évaluation de l’impact des plantes compagnes sur le rendement à cause d’un resemis.

En expérimentation, les résultats peuvent être différents d’un essai à l’autre. Il faut donc se baser sur un ensemble d’essais pour conclure sur l’effet d’un levier.


DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE : 

2 mars : semis de l’avoine

L’avoine Océane est semée à une densité de 20kg/ha. D’autres essais conduits en 2021 ont testé une densité de semis plus élevée pour augmenter l’effet sur les pucerons.

22 mars : semis des betteraves

Les betteraves sont semées le 22 mars 2021, soit 20 jours après le semis de l’avoine. Elles ont subi des dégâts de gel, un resemis a donc été réalisé le 15/04/2021. Dans la partie associée à l’avoine, les betteraves sont hétérogènes au niveau de leur développement car celles du premier semis n’ont pas pu être détruites.

Développement de l’avoine

Le gel a aussi endommagé l’avoine qui est assez hétérogène et peu développée sur ce site. La densité de l’avoine à la levée est de 32 pieds/m².

18 mai : suivi des populations de pucerons

Les premiers comptages de pucerons ont commencé le 18 mai 2021 et les pucerons verts étaient déjà présents à cette date, avec, en moyenne, 10 pucerons pour 30 betteraves. 

Deux autres comptages ont été réalisés en juin. Globalement, il y a eu moins de pucerons sur les betteraves associées que dans les betteraves seules et sans traitement aphicide.

17 juin : destruction de l’avoine

Compte-tenu de son développement, l’avoine ne présentait pas un risque de concurrence important pour les betteraves. Elle a donc été détruite tardivement, pour profiter de son effet potentiel sur les pucerons jusqu’aux stades de fin de sensibilité des betteraves.

20 octobre : récolte des betteraves

Sur cet essai, 30 à 40 % de surface en betteraves a été touchée par la jaunisse mais aucune différence n’a été observée entre les betteraves seules et les betteraves associées. 

L’effet de l’avoine sur le rendement des betteraves n’a pas été évalué à cause du resemis.

Aucun article trouvé
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation