ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Traitements des graminées en post-levée

La lutte contre les graminées doit intervenir dans l’ensemble de la rotation, avec l'objectif d’alterner la lutte agronomique et la lutte chimique. L’objectif de la lutte chimique est d’utiliser un maximum de modes d’actions herbicides différents pour prévenir des éventuels risques de résistance. Vous trouverez ci dessous les possibilités en post-levée :

Lors des traitements des graminées en post-levée, le respect des conditions d'applications permet d'atteindre une bonne efficacité. L'hygrométrie est un facteur important dans la capacité de l'adventice à absorber et diffuser l'herbicide. Les traitements doivent se réaliser le matin avec une hygrométrie d'au moins 60 % d'humidité, et en absence de vent. Les graminicides à action foliaire seront d'autant plus efficaces que le traitement est réalisé par temps poussant. Il est important de ne pas mélanger ces produits avec d’autres herbicides  : intervenir 6 jours minimum après un anti-dicotylédone ou 48 heures avant.

Graminicides de post-levée

(1) HRAC : classification des modes d'action du "Herbicide Resistance Action Committee" (Comité d'Action pour les Résistances aux Herbicides)

(2) En situation difficile sur vulpin et ray-grass, appliquer la dose maximale

En l’absence de pré-émergence graminicide sur vulpins et ray-grass, l’ajout d’Isard ou de Mercantor Gold (HRAC¹ : K3) à 0,6 l/ha permet d’améliorer l’efficacité du traitement antigraminées. Pour des questions de sélectivité, éviter les sols filtrants, et attendre le stade 4-6 feuilles des betteraves.

Adjuvantation pour les graminicides de post-levée :

  • Ajouter 1 litre d’huile végétale, Mix-in, Actilandes, Actirob, Adenda… et jusqu’à 2 l/ha pour Actirob.
  • En complément de l’huile végétale, l’utilisation de l’adjuvant Actimum (1 l/ha) augmente l’efficacité du traitement.
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation