ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Stratégie anti-résistance pour protéger la cercosporiose

Il existe différents modes d’action des fongicides qui permettent de protéger les plantes contre les maladies du feuillage. Pour éviter le phénomène de résistance ou d’accoutumance des champignons responsables des maladies du feuillage, il est recommandé d’utiliser des fongicides en alternant les modes d’action.

Les fongicides peuvent agir en altérant la membrane des cellules des champignons, désactiver des enzymes ou des protéines. Certains fongicides interfèrent également avec des cycles métaboliques importants pour la survie du champignon comme la production de stérols. Pour choisir un fongicide il n’est pas nécessaire de connaître exactement leur formule chimique, mais il est important de savoir que tous les fongicides appartenant au même groupe chimique ont le même mode d’action. 

De plus, il est important de noter que les fongicides qui agissent sur un seul site métabolique sont plus facilement contournés par le champignon alors que le développement de résistances est très rare pour les fongicides qui agissent sur plusieurs sites métaboliques.

C'est le code FRAC qui permet de différencier les différents modes d'actions des fongicides (tableau ci-dessous). 

Classification selon la cible, des matières actives agissant contre les maladies foliaires de la betterave :

Site cible           Code du siteGroupe chimique     NomCode FRAC
Biosynthèse des stérols  G1 TriazolesCyproconazole
Difenoconazole
Tetraconazole
 3
G2 Piperidines Fenpropidine 5
Respiration C3Strobilurines Azoxystrobine  11
Multi-sitesActivités multi-sites Cuivre*M01

* Le produit Airone SC a bénéficié en 2020 d'une AMM dérogatoire pour une durée de 120 jours.

Afin de mieux évaluer l’état des résistances aux différents modes d’action fongicides, des travaux dans le cadre du projet nommé Recife conduit par l’ITB, l’INRAE et l’ANSES sont actuellement en cours. Afin de connaître les premiers résultats de cette étude, consulter l'article : « Projet Recife : premiers résultats sur la résistance de Cercospora beticola aux strobilurines ».

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation