ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Somme : Situation betteravière au 28 mai

ITB Somme ·

La croissance des betteraves est importante. La surveillance des pucerons doit se poursuivent jusqu'à la fermeture des rangs. Ne pas précipiter les interventions contre les pégomyies.

Etat de la végétation

Nous observons des hétérogénéités de populations de betteraves en fonction des types de sols. Plus le sol est argileux, plus la population est diminuée. Les pluies ont été suivies de fort vent d'est, favorisant un dessèchement rapide du lit de semence. Le germe fut rapidement dans le sec et leur survie difficile. Combiné à de fortes pluies, le vent desséchant a aussi favorisé la formation d'une croûte dure et épaisse, rendant difficile la percée des betteraves. Ne bénéficiant pas de ré-humectation du sol, certaines betteraves n'ont pas réussi à sortir.

Le stade des betteraves varie aujourd'hui du stade 6 feuilles dans les zones de terres les plus argileuses, à 60 % de couverture pour les parcelles les plus avancées.

Point sur la situation pucerons dans le réseau de surveillance

  • 24 % des parcelles ont atteint le seuil T3
  • 29 % des parcelles sont sous la protection du T3
  • 47 % des parcelles sont en fin de protection

La lutte contre les pucerons verts doit se poursuivre jusqu'à la fermeture complète des rangs (10-15 juin pour les parcelles les plus homogènes). Consultez "Alerte pucerons" pour suivre l'évolution de la situation.

Les conseils de surveillance et de lutte sont détaillés dans l'article "L'essentiel sur la jaunisse".

Nous observons la présence de larves de pégomyies sur quelques parcelles de betteraves. Le seuil de nuisibilité est de 10 % de plantes avec la présence de larves de pégomyies avant couverture, celui-ci est de 50 % après la couverture du sol. Les températures élevées de la semaine ne sont pas favorables à leur évolution. Les seuils sont rarement atteints, dans la majorité des cas une intervention ne se justifie pas. La présence des auxiliaires étant en augmentation, il est très important de ne pas se précipiter d'intervenir. Il faut privilégier la conservation des auxiliaires pour renforcer la lutte contre les pucerons verts.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation