ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Maladies du feuillage en Normandie au 26 août.

ITB Normandie ·

Le développement des maladies est toujours très variable en fonction des secteurs et des conditions agro-climatiques de chaque parcelle. L’observation des parcelles est le seul moyen d'optimiser la protection fongicide.

Situation du réseau normand :

 


Seine-Maritime :

 

La rouille est toujours la principale maladie, cette semaine deux parcelles atteignent le seuil de risque pour le T2.

 

L’oïdium n’évolue pas, une parcelle présente une progression de la cercosporiose sans atteindre le seuil de risque. 

 

A ce jour, 60 % des parcelles ont atteint le seuil de risque T2.

 

Eure :

 

Nous n’observons pas d’évolution significative de l’oïdium et la rouille depuis la semaine dernière, la cercosporiose ne présente aucun risque à ce jour. Seule une parcelle en situation irriguée (plateau de Saint-André) présente une pression maladie plus importante.

A ce jour, 30 % des parcelles ont atteint le seuil de risque T2 pour la rouille ou l’oïdium.

 

La cartographie des observations du 26 août 2020 est présentée ci-dessous. Vous pouvez retrouver cette carte mise à jour régulièrement dans l’OAD « Alerte maladies » 

 

 

Le renouvellement de la protection fongicide doit être raisonné en fonction de différentes conditions :

 

  1. Observer sa parcelle pour évaluer le risque maladie et déclencher les interventions à l’aide des seuils établis par l’ITB :
  2. La date de récolte : une protection fongicide ne se justifie que rarement à moins de 45 jours de la récolte même si le seuil de risque est atteint. La surveillance doit être renforcée pour les parcelles récoltées après le 10 octobre.
  3. La sensibilité variétale : l’expérimentation pluriannuelle montre que le deuxième fongicide est très rarement valorisé  sur variété tolérante y compris pour des récoltes tardives.

 


Choisir un produit adapté à la maladie dominante

 

Sur rouille ou oïdium,  choisir l’un des produits suivants :

 

  • Spyrale 1l/ha (1)
  • Timbal EW 0,8 l/ha + Passerelle 0,8 l/ha
  • Amistar Gold 1 l/ha
  • Zakeo Xtra 1l/ha (2)
  1. Pour les sols artificiellement drainés, l’autorisation d’utilisation du Spyrale est limitée à 0,9 l/ha avec un seul passage par an (ZNT 20 m et DVP 5 m).
  2. Suite à l’évolution du classement du cyproconazole, le Zakeo Xtra n’est plus utilisable en mélange avec un autre produit phytosanitaire possédant une AMM (Autorisation de Mise en Marché). L’intervalle entre 2 applications du Zakeo Xtra est de 21 jours.
  • Il est important d’alterner les produits disponibles selon les familles de matières actives.
  • Utiliser les produits à la pleine dose d’homologation
  • Respecter les délais avant récolte (DAR) définis pour les différents produits.
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation