ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Situation de la culture au 13 août dans l'Oise et le Val-d'Oise

ITB Oise - Val-d'Oise ·

La jaunisse n’évolue plus. Les décolorations observées sont dues au stress hydrique. Surveillez les teignes et les maladies foliaires qui se développent lentement.

Les surfaces touchées par la jaunisse n’évoluent plus. Nous constatons un gradient sud-nord, les zones situées au sud de la délégation sont plus touchées. La maladie touche en moyenne entre 10 et 30 % des parcelles dans l’Oise et entre 30 et 60 % des parcelles dans le Val d’Oise. Nous avons mesuré les écarts de poids de racines entre les zones saines et les zones touchées, en réalisant des prélèvements. Les écarts mesurés sont de l'ordre de 30%.

 

Depuis le début de l’été le manque d’eau vient aggraver la situation. Avec la canicule, les betteraves soufrent du stress hydrique.

 

 

Actuellement il est nécessaire de surveiller les teignes au cœur du bouquet foliaire des betteraves. Le seuil de nuisibilité est fixé à 10 % de betteraves avec dégâts et porteuses de chenilles. La présence de teignes peut favoriser, avec cette canicule, le développement du Rhizopus. Si le seuil est atteint, il est conseillé d’appliquer un insecticide, le soir, sur le feuillage fané, en augmentant le volume d’eau (300 litres). Prévoir 2 passages à 10 jours d’intervalle.

 

Concernant les fongicides, la progression des maladies est ralentie par les conditions climatiques. La rouille est la principale maladie observée suivie de la cercosporiose et de l’oïdium.

 

Dans le Résobet-fongi sur les 19 parcelles suivies chaque semaine :

 

  • 3 parcelles (16 %)  n’ont pas encore atteint un des seuils d’intervention,
  • 16 parcelles (84 %) sont protégées par le T1

 

A ce jour aucune parcelle n’est concernée par le T2

 

Retrouvez la carte de vigilance « Alerte Maladies »

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation