ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

REPLAY - 2020 : Les essentiels de l'Aisne en quelques lignes

ITB Aisne ·

L'année 2020 aura été marquée par des rendements historiquement bas. Ils sont les conséquences de 3 facteurs limitants majeurs : les levées échelonnées, la sécheresse et la jaunisse virale.

L'année 2020 restera marquée dans la mémoire des betteraviers Axonais, pour avoir cumulé 3 facteurs limitants, impactant considérablement la productivité. La levée des betteraves retardées d'un mois sur 40 % de la surface, en raison d'un déficit de terre fine dans les zones un peu plus argileuse, et d'une absence de pluie après les semis. La jaunisse virale, présente sur 50 % de la surface, inoculée dès le stade 2 feuilles naissantes par l'arrivée massive des pucerons verts (Myzus Persicae). Le stress hydrique complète le podium, avec un déficit de pluviomètrie de 50 % durant les 6 mois de végétation de la culture.

 

 

L'implantation d'une culture est déterminante dans l'élaboration du rendement. Les difficultés de levées rencontrées à plusieurs reprises ces dernières années, nous ont amenées à repenser le calendrier des interventions de préparation du lit de semence dans les limons argileux. L'objectif est d'homogénéiser l'humidité du lit de semence et de favoriser la remonté capillaire au niveau de la graine. Pour cela, l'ITB a développé la préparation anticipée des labours. Elle réside dans un passage superficiel de herse rotative sans rouleau à la même date que le labour. La surface du sol est nivelée, sans être trop affinée et garde toute sa capacité de drainage. Ainsi, un passage supplémentaire au printemps n'est plus nécessaire.

 

 

La réussite du désherbage des betteraves tient à la capacité d'adaptation de l'agriculteur en fonction des conditions climatiques de l'année. Le premier passage de post émergence est déterminant pour obtenir une parcelle propre. Il est primordial d'intervenir sur des adventices aux stades cotylédons. Lors de printemps chauds comme 2020, 2 à 3 jours suffisent pour que ce stade soit dépassé et condamne de fait la propreté de la parcelle. En betterave, il n'existe pas de produit de rattrapage capable de détruire des adventices développées. C'est pourquoi il est primordiale d'introduire dès les premiers passages, les produits les plus efficaces à des doses adaptées (Safari 15 g, Safari Duo Active 105 g ou Centium 36CS 0,035 l).

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation