ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Relever le défi de la gestion des adventices en bio

ITB Aisne ·

La principale difficulté qui se dresse dans la conduite de la betterave bio est la gestion des adventices. L’ITB met en place des essais évaluant notamment un levier essentiel : l’implantation. Trois techniques sont testées : un semis classique, en carré, et le repiquage.

Deux enjeux majeurs ressortent vis-à-vis de la gestion des adventices : limiter les coûts en évitant au maximum d’avoir recours au désherbage manuel, et garantir une récolte (avec dans l’idéal, un niveau de production correct).

Deux stratégies innovantes testées

Dans chaque essai, une modalité de semis classique est mise en place. Elle est comparée à deux autres techniques : le repiquage et le semis en carré.

Un des objectifs du repiquage est de passer les premières phases de développement sous serre et donc d’éviter la pression précoce des adventices (et par la même occasion, des ravageurs souterrains). De plus, la betterave étant implantée au stade 4-6 feuilles, les premières interventions de désherbage mécanique peuvent être réalisés très rapidement.

Repiquage betteraves

Le semis en carré, réalisé grâce à la technologie Geoseed® de niveau 2 du semoir Kverneland®, permet lui d’envisager un binage perpendiculaire aux lignes de semis, et donc d’augmenter la surface de travail.

Binage semis en carré

Des premiers résultats obtenus sur le Domaine de Marchais à consolider

Fort de son expérience en stratégie de désherbage « 0 phyto », la délégation ITB de l’Aisne a conduit en 2018, en collaboration avec le chef de culture du Domaine de Marchais, Olivier Martel, un essai de betterave bio.

Quatre faux-semis ont été réalisés en alternant des passages d’outils de préparation du sol et de herse étrille. Le semis a été réalisé le 25 avril, quelque soient les modalités.

La population obtenue avec le repiquage a été de 40000 pieds/ha. Dix jours après l’implantation, une première intervention de herse étrille était réalisée, alors qu’elle était inenvisageable dans les autres modalités d’implantation. La gestion précoce des adventices a permis de limiter le recours au désherbage manuel.

Le semis en carré a été réalisé en 45x45cm, permettant de viser une population d’environ 50000 pieds. Le binage réalisé dans les deux sens a lui aussi permis de limiter le recours au désherbage manuel, avec une surface travaillée estimée à 90% de la surface totale. L’alignement n’étant bien entendu pas parfait, une légère perte de pieds a été engendrée, mais est restée tout à fait acceptable.

DateSemis classiqueSemis en carréRepiquage
24/04SemisSemisRepiquage au stade 6 feuilles
04/05  Herse étrille
16/05Herse étrilleHerse étrilleHerse étrille
18/05Herse étrilleHerse étrilleHerse étrille
23/05BinageBinage 
25/05Houe rotativeHoue rotative 
31/05BinageBinageBinage
04/05Désherbage manuel (45h)Désherbage manuel (8h)Désherbage manuel (7h)
22/07Désherbage manuel (30h)Désherbage manuel (5h)Désherbage manuel (5h)
10/08EcimageEcimage 

La pression des adventices a été très bien gérée sur l’essai, avec une parcelle propre au début de l’été. Le recours au désherbage manuel a été très limité sur les deux stratégies d’implantation innovantes par rapport au semis traditionnel. Les premières interventions sur les modalités de semis classiques et en carré n’ont pu se faire que 22 jours après le semis contre 10 pour la modalité de repiquage. A noter tout de même que les premières interventions de herse étrille sur ces deux modalités se sont faites au stade deux feuilles (presque naissantes) à une vitesse de 2km/h. La prudence des conseils pour le désherbage mécanique appliqués pour une conduite conventionnelle nest pas adaptée à ce cadre : l’outil doit être testé le plus tôt possible au champ. La règle d'intervention est simple à formuler : il faut essayer!

Ces résultats sont à consolider sur plusieurs années et différents contextes pédoclimatiques. En 2019, quatre expérimentations seront menées par l’ITB.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation