ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Réaliser un reliquat azoté sur chaque parcelle

La valeur du reliquat varie d’une année à l’autre et d’une parcelle à l’autre. Le reliquat dépend essentiellement de la minéralisation et de la pluviométrie en fin d’automne.

Les premiers résultats des reliquats azotés montrent des valeurs plus faibles que l’année précédente dans les premières parcelles prélevées, en raison de la forte pluviométrie cumulée sur les mois de novembre et décembre.

 

  • Suite à ces conditions climatiques, parfois différentes d’un secteur à l’autre, il est judicieux de réaliser un reliquat sur les parcelles prévues en betterave 2020
  • Le reliquat doit impérativement être réalisé selon 3 horizons jusqu'à la profondeur de 90 cm, sauf en sol  superficiel.
  • Parallèlement, il est important de remplir de façon précise la fiche de renseignement afin d’assurer la fiabilité des résultats. Le logiciel Azofert®, développé par l'INRA, le LDAR et l'ITB, est l'outil privilégié pour l'établissement des doses.
Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation