ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Quelle gestion des cordons de déterrage ?

Les cordons de déterrages concentrent les maladies et parasites de la parcelle, ce risque doit être pris en compte pour éviter leur dispersion.

La première règle est d'assurer une bonne qualité de récolte. On limite ainsi la quantité de résidus qui seront exportés de la parcelle et amenés au déterreur.

Après déterrage, les résidus doivent être restitués à la parcelle d’où ils sont issus en les épandant sur une surface la plus importante possible.

Si l’épandage n’est pas possible juste après le passage du déterreur ou de l’avaleur, il faudra alors :

  • Regrouper la terre éliminée et la matière organique en andain et le placer en bordure
  • Au printemps, remuer cet andain (avec un godet de chargeur par exemple), ce qui permettra la destruction des repousses d’adventices et de betteraves montées d’une part et ce qui va accélérer la décomposition de la matière organique et faciliter la reprise d’autre part
  • A l'issue, les andains seront épandus dans la parcelle dont ils sont issus sur toute la surface (idéalement avec un épandeur à fumier) après la culture qui suit la betterave.

 

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation