ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Premières pontes de Lixus juncii en région Centre / Val-de-Loire

Ce parasite est observé depuis quelques jours sur les cantons de Courtenay, Chatillon-Coligny, Nogent-sur-Vernisson. Ce sont les parcelles qui atteignent 8 à 10 feuilles qui sont actuellement les plus concernées.

L'observation des adultes reste très difficile car ils se laissent tomber dans le feuillage ou au sol pour se dissimuler au moindre bruit. On remarque plus fréquemment les pontes et les oeufs de charançons Lixus sur les bords de parcelles à proximité d'une zone herbacée avec :

  • Une déformation du pétiole et un point noir à l’emplacement de la piqûre.

 

  • En fendant le pétiole, un petit œuf jaune orangé ou une larve est observable.

Dès l'observation des premiers adultes ou des premières pontes intervenir pour limiter la prolifération des charançons adultes à l'ensemble de la parcelle avec :

  • Décis Protech 0.33 l/ha
  • Décis Expert 0.05 l/ha
  • Karaté Zéon 0.05 l/ha

Car en présence de ponte puis au stade larvaire nous ne disposons d'aucun moyen de lutte efficace.

Au regard de la biologie du ravageur ciblé (durée de vol et de ponte étalée dans le temps) un contrôle total des populations ne peut pas être garanti avec ces traitements insecticides. 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation