ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Point sur la culture en fin d'été

La canicule de juillet a limité le développement des maladies foliaires. Malgré le retour des pluies qui a relancé la végétation en août, les betteraves ont souffert de la sécheresse.

Avec le retour des pluie en août, la végétation a repris sa croissance. Les betteraves prennent du poids, mais cela se fait au détriment de la richesse, ce qui laisse présager des rendements dans la moyenne 5 ans.

 

La reprise de la minéralisation apporte tardivement de l’azote aux betteraves, les feuilles de ces dernières sont très foncées. 

 

Le développement des maladies foliaires a été ralenti par la canicule de juillet. Elles sont donc globalement bien maîtrisées à date. Mais le retour récent des pluies, des rosées matinales et des températures plus clémentes entraînent le développement des maladies fongiques (oïdium, cercosporiose et rouille). La surveillance doit être maintenue.

 

Depuis ces pluies, de rares taches jaunes apparaissent avec des individus isolés ou sous forme de ronds de quelques mètres carrés ou plus grands. Il s'agit de jaunisse. Peu de parcelles sont touchées et le niveau de gravité est faible. La présence de jaunisse est souvent inférieure à quelques pourcents.

 

Enfin dans les parcelles où le stress hydrique continu, il est possible de visualiser des betteraves sèches et pourries. Elles sont atteintes de Rhizopus.

 

Coté ravageurs, les épisodes sec ont favorisé la présence de teignes au coeur des betteraves. La pluie ou des traitements insecticides peuvent limiter leur développement.

 

Le charançon Lixus Juncii est observé dans le sud de Paris, l'Yonne, le sud de l 'Aube et en Limagnes en août. Il s'agit de la deuxième génération qui est peu mobile et ne pond pas de larves dans les pétioles.

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation