ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Maladies du feuillage en Normandie : situation au 22 juillet

ITB Normandie ·

L’oïdium et la rouille continuent de progresser dans tous les secteurs

Analyse du réseau de surveillance : 

 

  • Seine-Maritime  (11 parcelles) : 

 

Cette semaine 3 parcelles ont atteint le seuil de risque pour l’oïdium ou la rouille, une parcelle a atteint le seuil de risque pour la cercosporiose. A ce jour, 70 % des parcelles ont atteint le seuil de risqueT1.

 

  • Eure  (13 parcelles) : 

 

L’oïdium et la rouille évoluent dans tous les secteurs, y compris dans la région du Vexin où 3 parcelles ont atteint le seuil de risque cette semaine. 

Le seuil de risque T1 est atteint sur 60 % des parcelles.

 

La cartographie des observations du 22 juillet 2020 est présentée ci-dessous. Vous pouvez retrouver cette carte mise à jour régulièrement dans l’OAD « Alerte maladies » disponible dans la rubrique « Outils & Services».

 

 

Déclencher au bon moment :

 

Le développement des maladies est variable en fonction des conditions agroclimatique propres à chaque parcelle. Garantir  sa compétitivité, c’est surveiller l’apparition des maladies et déclencher les interventions à l’aide des seuils établis par l’ITB :

 

 

Choisir le produit adapté à la maladie dominante :

 

Utiliser les produits à pleine dose afin de favoriser l’efficacité et la persistance d’action

 

 

1.    Pour les sols artificiellement drainés, l’autorisation d’utilisation du Spyrale est limitée à 0,9 l/ha avec un seul passage par an (ZNT 20 m et DVP 5 m).

 

2.    Suite à l’évolution du classement du cyproconazole, le Zakeo Xtra n’est plus utilisable en mélange avec un autre produit phytosanitaire possédant une AMM (Autorisation de Mise en Marché). L’intervalle entre 2 applications du Zakeo Xtra est de 21 jours.

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation