ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Maladies du feuillage en Normandie : situation au 16 juillet 2020

ITB Normandie ·

L’oïdium et la rouille sont en progression dans plusieurs secteurs, observez attentivement vos parcelles !

Analyse du réseau de surveillance Resobet fongi :

 

  • Seine-Maritime (9 parcelles observées) : 

 

4 parcelles ont atteint  le seuil de risque pour l’oïdium ou la rouille. Une parcelle a atteint le seuil de risque pour la cercosporiose et une autre pour la ramulariose.  A ce jour, 55 % des parcelles nécessitent une protection.

 

  •  Eure (14 parcelles observées) : 

 

 

Dans les secteurs du plateau du Neubourg, Saint-André de l’Eure, nous observons une progression significative de l’oïdium et de la rouille. En effet, 5 parcelles sur 7 ont atteint le seuil de risque pour l’une ou l’autre de ces maladies. Le seuil de risque pour la cercosporiose est atteint sur une parcelle suivie.

Dans la région du Vexin, le risque maladie est plus faible à ce jour. Sur 7 parcelles observées aucune n’a atteint le seuil de risque pour une ou plusieurs maladies.

 

 

La cartographie des observations du 16 juillet 2020 est présentée ci-dessous. Vous pouvez retrouver cette carte mise à jour régulièrement dans l’OAD « Alerte maladies » disponible dans la rubrique « Outils & Services».

 

 


Déclencher au bon moment 

 

 

Le développement des maladies est variable en fonction des conditions agroclimatiques propres à chaque parcelle. Garantir sa compétitivité, c’est surveiller l’apparition des maladies et déclencher les interventions à l’aide des seuils établis par l’ITB :

 

 

Choisir le produit adapté à la maladie dominante :

 

 

Utiliser les produits à pleine dose afin de favoriser l’efficacité et la persistance d’action

 

 

1.    Pour les sols artificiellement drainés, l’autorisation d’utilisation du Spyrale est limitée à 0,9 l/ha avec un seul passage par an (ZNT 20 m et DVP 5 m).

2.    Suite à l’évolution du classement du cyproconazole, le Zakeo Xtra n’est plus utilisable en mélange avec un autre produit phytosanitaire possédant une AMM (Autorisation de Mise en Marché). L’intervalle entre 2 applications du Zakeo Xtra est de 21 jours.

 

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation