ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Les essentiels de la campagne 2020 en Normandie

ITB Normandie ·

L’année 2020 restera marquée par un développement très important de la jaunisse, avec des conséquences sur la productivité.

Des rendements très hétérogènes et historiquement faibles

Dans les secteurs très touchés par la jaunisse, les rendements sont faibles, et cette maladie est principalement responsable des pertes de rendements observées cette année. De plus, les difficultés d’implantation en terre argileuse, et le stress hydrique précoce dès le mois de juin, sont venus augmenter les hétérogénéités et les pertes de productivité qui varient de - 10 %  à - 44 % comparativement à la moyenne 5 ans.

 

Une pression jaunisse exceptionnelle

Le printemps 2020 aura connu une infestation précoce et massive des pucerons verts. Le réseau de surveillance a montré dans certaines parcelles jusqu’à 100 % des betteraves colonisées par des pucerons verts fin avril. Et cette pression puceron est restée très forte tout au long du mois de mai. Dans ces conditions, la protection insecticide n’a pas permis de pouvoir contrôler correctement la jaunisse.

Les premiers symptômes apparaissent début juin, et ont continué d’évoluer jusqu’à la récolte. Les départements de l’Eure, Orne et Sarthe ont été très impactés par la jaunisse, avec des parcelles qui sont touchées à 100%. La Seine-Maritime présente un gradient d’infestation entre la bordure maritime (peu touchée) et l’intérieur des terres où la pression de la maladie est beaucoup plus importante.

 

Désherbage : une stratégie à adapter

Le désherbage de la betterave nécessite une remise en question de sa stratégie tous les ans, que ce soit pour le déclenchement des interventions en fonction des observations sur la parcelle, et pour la construction du programme.

Dans les conditions de l’année 2020, l’augmentation de la dose des produits de contact et le choix de produits moins sensibles aux conditions sèches ont permis de maintenir une efficacité satisfaisante. La qualité de pulvérisation est aussi un paramètre qui influence l’efficacité sur dicotylédones, l’utilisation de buses à fente reste la meilleure solution.

Dans les situations de ray-grass résistants, la diversité des modes d’action et l’optimisation des adjuvants permettent d’améliorer significativement l’efficacité et la durabilité des solutions existantes.

 

Un nouveau ravageur au sud de la région : le Lixus juncii

Dans les départements de l’Orne et de la Sarthe, le charançon Lixus juncii a été observé pour la première fois durant cette campagne. Dès le mois de juillet, des piqûres ont été constatées dans les pétioles, ainsi que la présence de larves dans le collet des betteraves. Certaines parcelles ont pu avoir une fréquence importante de plantes avec symptômes à la récolte.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation