ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Les bioagresseurs de la jeune plantule

Les bioagresseurs de la jeune plante sont impactants de la levée à la couverture du sol. Cet article récapitule les différents bioagresseurs concernés, la manière de les observer et les symptômes associés.

Mulots et campagnols

 

Symptômes : Graines décortiquées. Les symptômes peuvent être observés du semis à la germination.

 

Fonte des semis

 

Les champignons du sol (Pythium, Phoma,
Aphanomyces) responsables du pied noir entraînent la fonte des semis. A observer de la levée au stade 4-6 feuilles sur les radicelles des plantules et les cotylédons.

Symptômes : nécroses à la base des cotylédons
puis retrécissement de la racine et noircissement
sous le collet.

 

Limaces

 

Les limaces sont à chercher sous les mottes de terre et sous les pierres, et à surveiller à l’aide d’un piège à limaces.

Symptômes : plantules sectionnées. Les symptômes peuvent être observés de la levée au stade 4-6 feuilles de la culture. 

 

Tipules

 

Symptômes : plantules sectionnées avec éventuellement les cotylédons plantés dans le sol. Généralement sur sol humide.

 

Noctuelles terricoles

 

Les vers gris (larves de noctuelles) vivent dans le
sol et s'alimentent sur les racines de betteraves,
surtout au niveau du collet. Présence rare.

Symptômes : morsures importantes au niveau du collet pouvant entraîner la destruction de la plantule en cas d'attaque grave.

 

Taupins

 

Symptômes : les larves de taupins coupent les
racines des jeunes plantes et endommagent les
racines plus âgées au niveau du collet.

 

Atomaires

 

Petit coléoptère (1 à 1,5 mm) brun rougeâtre à
brun foncé.

Symptômes : il s’alimente par temps sec juste sous la surface du sol et creuse de petits trous ronds sur la tige et la racine principale. Il peut tuer des plantules avant la levée, il attaque aussi les feuilles en conditions orageuses. Les dégâts peuvent être considérables lorsque la culture est au stade 1-2 feuilles.

 

Blaniules

 

Mille-pattes blanchâtres de 15-20 mm de long
avec 2 rangées latérales de points rouges. Souvent groupées en amas près des jeunes racines.

Symptômes : plantules chétives, à la croissance
ralentie. Les cotylédons et premières feuilles
sont rougeâtres, la radicule mordue et noircie à
l’emplacement de la morsure.

 

Scutigérelles

 

Mille-pattes blanc brillant de 5 à 8 mm très agile
dans le sol.

Symptômes : plantules chétives, à la croissance
ralentie. Extrémité de la radicule mordue, poils
absorbants broutés.

 

Pucerons verts

 

Présence de l’insecte aptère sur la
face inférieure et au coeur des jeunes feuilles. Difficile à observer car de couleur semblable à la feuille.

Symptômes : la nuisibilité des pucerons verts réside essentiellement dans leur propriété de vecteurs des virus de la jaunisse de la betterave.

 

Pucerons noirs

 

Présence de l’insecte aptère en
colonies dans l’enroulement des feuilles. Le puceron noir joue un rôle dans la dispersion des virus de la jaunisse au sein des parcelles. Insectes piqueurs-suceurs, ils sont
également responsables de dégâts directs.

Symptômes : recroquevillement des feuilles,
ralentissement de la croissance, souillures (par
la fumagine, champignon noir favorisé par la
production de miellat des pucerons).

 

Pégomyies

 

Symptômes : ces mouches pondent des oeufs sur la face inférieure des feuilles. Les larves migrent entre les deux épidermes en creusant des galeries (mines) transparentes et irrégulières qui brunissent en se desséchant. Les symptômes peuvent être observés du mois de mai à septembre. 2 à 3 générations par an sont possibles.

 

Altises

 

Très petit coléoptère, d’aspect métallique, brun foncé.

Symptômes : petites perforations irrégulières sur
les feuilles ne laissant parfois que les nervures. Confusion possible avec les morsures d’atomaires sur feuilles. Les symptômes sont visibles du semis à la couverture du sol en sols légers ou sableux, au printemps essentiellement et moins souvent en été.

 

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation