ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Le tassement à la récolte étudié avec J-Distas

Retour en image sur le chantier d'arrachage et de mesure du tassement réalisé dans la Somme, dans le cadre du projet J-Distas.

Ces expérimentation réalisées pour le projet J-Distas ont pour objectifs de mesurer le tassement direct causé par le passage de la machine, de faire des relevés d'humidité et de densité apparente pour calibrer des modèles informatiques.

 

Un suivi sera également réalisé sur le blé suivant  pour connaitre les conséquences du tassement sur la culture suivante.

 

L’objectif du projet J-Distas est de créer des règles de décision de disponibilité pour réussir les opérations culturales et éviter les tassements des sols en grandes cultures. Différents chantiers sont étudiés : semis, désherbage mécanique, épandage de matières organiques, récolte d’automne.

 

J-Distas est un projet financé dans le cadre de l’AAP Casdar Recherche Technologique, piloté par Arvalis et conduit avec Agrotransfert, Unilasalle Beauvais, l'INRAe et les Chambres d'Agriculture de l'Oise et de l'Aisne. 

 

Déroulement des mesures et observations sur le chantier d'arrachage des betteraves en 2020

 

Le chantier intervenait le 10/11 en sol de limon, en région Hauts de France. Trois modalités sont comparées vis à vis de l'effet de tassement : un passage d'arracheuse intégrale 2 essieux avec la trémie pleine (51t), un passage avec la trémie à moitié remplie(41t), un témoin sans roulage (arrachage manuel). 

 

 

Relevé des empreintes de la machine 

 

De la farine est utilisée autour du pneu afin de mesurer l'empreinte du pneu sur le sol et de connaitre la surface de contact du pneu sur le sol, donc la contrainte exercée à la surface du sol.

 

 

Dans cet exemple, la surface de contact du pneu arrière sur le sol atteint 1,3 m²

 

 

Réalisation des profils 

 

Des fosses sont creusées dans chaque modalité, les passages de roues sont repérés par des jalons et des profils y sont observés. Ils permettent de décrire la structure jusqu'à 60 cm de profondeur, d'identifier la présence ou non de tassement sous les roues et la profondeur de celui-ci. Les différents horizons relatifs au travail du sol antérieurs sont observés en se référant au profil de la parcelle témoin. 

 

 

Prise d'échantillon et relevé des passages de roues 

 

Dans chaque fosse des échantillons sont prélevés à plusieurs profondeurs avec des cylindres pour mesurer la perméabilité à l'air et la densité apparente du sol selon les différentes modalités. Ces mesures caractérisent le degré de tassement des horizons. Des mesures d'humidité sur les 50 premiers cm pour connaitre le profil hydrique du sol sont également réalisées. Ces mesures seront ensuite comparées à des simulations par des modèles, qu'elles serviront à calibrer pour ensuite être capables de générer des risques de tassement dans de multiples conditions d'intervention. 

 

Un relevé GPS de l'emplacement des fosses et de l'emplacement des différents passage de roues est également effectué pour chaque modalité. L'objectif est de réaliser des prises échantillons dans le blé suivant afin de connaitre les conséquences du tassement sur la culture qui suit.  

 

Le projet se poursuit jusqu' à fin 2021.

 

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation