ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Information avant les semis pour l'Oise et le Val d'Oise

Les fortes précipitations depuis le mois d'octobre et l'absence de gel rendent les terres difficiles à travailler.

Depuis le mois d'octobre les précipitations ont été importantes mais nécessaires pour reconstituer les réserves hydriques. L'absence de gel durant cette période n’a pas facilité la restructuration des sols. Avec l’arrivée du printemps et du soleil, les travaux des champs reprennent. Les premiers semis de betteraves ont commencé timidement le 16 mars.

 

Préparation des sols

Première constatation, les terres sont dures, elles sont prises en masse. Il est inutile d’ouvrir trop profondément (maximum 6 cm) au risque de remonter des mottes qui vont se dessécher avec le vent orienté au Nord-Est. Elles seront difficiles à éclater. Cette année les outils animés seront d’une aide précieuse. L’objectif étant d’obtenir une terre suffisamment fine et rappuyée afin d’avoir un bon contact graines-terre. Éviter le dessèchement du sol en limitant le délai entre préparation et semis.

Semis

Positionner les graines dans l’humidité à au moins 2 cm (et maximum 2,5 cm)*, ne pas hésiter à utiliser les chasses-mottes.

Viser une population de 100 000 plantes/ha pour une germination des graines de 92 % (résultats issus de nos essais variétés depuis 10 ans). Cela correspond à 20 cm d’espacement à 45 d’écartement ou 18 cm à 50.

Conserver une étiquette bleue du SOC de chaque variété semée et leur localisation dans la parcelle.

__________________________________________________________________

*en fonction de la réglementation des matières actives présentes sur les semences

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation