ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Gérer le risque des ravageurs sur la jeune plantule

L'apparition et le développement des ravageurs en début de campagne dépendent de nombreux facteurs qui sont présentés dans cet article. Le traitement des semences avec 8g de téfluthrine a démontré son efficacité pour lutter contre les ravageurs souterrains.

Une lutte agronomique préventive permet de retarder l’apparition du bioagresseur en limitant sa survie, sa propagation dans la parcelle, ainsi que la contamination à d’autres parcelles.

 

Identifier le risque historique

 

L’apparition et le développement de chaque bioagresseur dépend de différents facteurs :

 

  • l’historique parcellaire, déterminant surtout pour les ravageurs souterrains
  • les conditions climatiques : zones à risque régional mais aussi le climat particulier de chaque parcelle
  • les pratiques culturales : rotations, assolements, fertilisation…
  • les facteurs parcellaires : type de sol, proximité avec des haies…

 

Mettre en oeuvre une lutte agronomique préventive

 

 

Traitements de semences insecticides conseillés pour 2020 :

 

  • Standard : aucun traitement insecticide
  • Enrobage Force 8* : 8 grammes de téfluthrine par unité de semences contre les ravageurs souterrains

 

 

Remarques :

• Les semences de report de l’année 2019 à base de thiram n’ont plus le droit d’être semées en 2020.

• L’homologation du produit Force* 1,5 G est de 10 kg/ha avec un Dispositif Végétalisé Permanent (DVP) de 20 mètres (ne pas utiliser de diffuseur).

 

Traitements de semences fongicides pour 2020

 

Le tachigaren 20 g permettra une bonne protection contre la fonte de semis liée à l'aphanomyces, le pythium et le phoma. La dose pourra cependant passer à 40 g dans les zones à très forte pression de fonte de semis. Un ajout de métalaxyl-m pourrait compléter ce traitement de base en cas d'obtention d'une dérogation 120 jours afin de lutter contre le mildiou. Le traitement de semence Vibrance SB (sédaxane, fludioxonil, métalaxyl M) sera utilisé pour les variétés rhizoctone brun pour lutter contre la fonte de semis liée à ce champignon.

 

 

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation