ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Evolution des populations de teignes en Champagne-Ardenne et dans l'Yonne : surveillez vos parcelles !

ITB Champagne - Yonne ·

Les conditions climatiques actuelles (chaleur et déficit hydrique) sont propices au développement des chenilles de teignes.

Les observations hebdomadaires du réseau de surveillance montrent une évolution significative des populations notamment sur la moitié sud de la région.

 

  • 70 % des parcelles suivies signalent leur présence et pour deux tiers d'entre elles, le seuil de risque est atteint.

 

 


 

 

Pour rappel, les morsures des chenilles à l’insertion des jeunes feuilles peuvent ralentir légèrement la croissance mais elles sont surtout une porte d’entrée potentielle pour le rhizopus.

Ce champignon engendre des pourritures sur les racines de betteraves en cas de températures caniculaires.

 


1 -  Renforcez la surveillance des chenilles dans les zones les plus exposées au stress hydrique par une observation minutieuse au cœur du bouquet foliaire.

 

2 -  Intervenez précocement à partir de 10 % de plantes atteintes, avec un produit homologué sur chenilles phytophages :

 

  • Karaté Zeon  0,0625 l/ha  (lambda-cyhalothrine)
  • Ducat  0,3 l/ha  (betacyfluthrine)
  • Décis Protech  0,5 l/ha  (deltamethrine)

 

3 -  Réalisez les applications en soirée. Privilégiez un volume d’eau de 250 à 300 l/ha. Limitez la hauteur de pulvérisation et adaptez le choix des buses pour atteindre plus facilement la cible.

 

4 -  En absence de pluie significative, une deuxième application est conseillée 8 à 10 jours après la première car l'efficacité des insecticides homologués est souvent partielle.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation