ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Développement significatif de la teigne dans le Centre - Val-de-Loire au 10 juillet 2019

Le réseau de suivi montre une évolution des chenilles de teignes dans les parcelles de culture sèche du Gâtinais. Le seuil de 10 % de plantes avec chenilles est dépassé dans trois parcelles (Echilleuses, Puiseaux, Boiscommun) sur 6 observées.

Une ou plusieurs chenilles généralement d’une dizaine de mm, rosâtres ou grisâtres selon leur développement, se dissimulent au cœur de la betterave et produisent des fils soyeux. Cette chenille est très mobile, ce qui ne favorise pas son observation. Néanmoins, on repère dans un premier temps des jeunes feuilles (limbes et pétioles) rongées et noircies.

 

En rongeant le collet, ces chenilles perturbent l’alimentation de la plante. Les conditions très chaudes et sèches sont favorables à leur développement. Les morsures peuvent être la porte d’entrée d’un champignon : le Rhizopus. La présence de ce parasite est très variable d’une parcelle à l’autre en fonction notamment de l’environnement immédiat (bois, haie, proximité de parcelle avec précédent betteraves). Il est donc impératif d’observer plusieurs séries de 10 betteraves consécutives dans chaque parcelle.

 

A partir de 10 % de plantes porteuses de chenilles, une intervention peut être envisagée avec :

 

    - Ducat à 0.3 l/ha

 

    - Karaté Zéon à 0.0625 l/ha

 

    - Décis Protech 0.5 l/ha

 

Privilégier des volumes d’eau importants pour augmenter l’efficacité car les chenilles sont difficiles à atteindre :    

 

-     un minimum de 300 l d’eau/hectare est nécessaire,

 

-    exclure les traitements de l’après-midi.

 

Pour une protection complète, une deuxième application est conseillée 10 jours après la première, si les conditions demeurent favorables au développement des chenilles, en absence de pluie.

 

Il n’est pas opportun d’intervenir en culture irriguée.

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation