ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Coup de gel sur l'Oise et la Somme

ITB Somme / Oise ·

Les températures des nuits des 6 et 7 avril ont pu descendre jusqu'à - 7°C. Des observations du peuplement sont nécessaires avant d'envisager un éventuel ressemis.

La betterave est normalement capable de résister à une température minimale de -5°C, mais le risque de voir des betteraves gelées est possible pour toutes les parcelles déjà levées (semis de début mars). Les parcelles en cours de levées sont moins concernées, il faudra attendre la levée complète pour faire un diagnostic. Cependant les dégâts peuvent être très variables en fonction de :

  • L’humidité des sols
  • La profondeur de semis
  • L’orientation des parcelles
  • La couleur des terres
  • La date de semis
  • Le recouvrement de la graine et le rappuyage sur le rang.

Les symptômes : cotylédons couleur bronze à violet, port tombant, tigelle translucide ou pincée avec nécrose. Les plantules dépérissent rapidement et disparaissent. 

Dans certaines situations, seuls les cotylédons sont détruits et le coeur de la betterave pourrait redémarrer.

Des comptages précis doivent être réalisés afin d’estimer la population des betteraves. Pour cela il est conseillé de disposer de placettes contiguëes de 6 rangs sur 10 m, répétées au-moins 4 fois dans la parcelle. Le repérage de ces zones permettra de constater l’évolution des populations sur 48 heures.

La population minimale acceptable est de 40 000 plantes à l’hectare soit : 

  • pour un semis à 45 cm d’écartement, 18 betteraves en moyenne sur 10 m
  • pour un semis à 50 cm d’écartement, 20 betteraves en moyenne sur 10 m.

En cas de ressemis dans la même parcelle, la législation actuelle interdit l’utilisation de semences de betteraves traitées néonicotinoïdes.

Après cet épisode de gel, le désherbage des betteraves peut reprendre en veillant à adapter les doses en fonction du salissement observé.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation