ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Conseils généraux sur le semis

Même avec un semoir bien entretenu et bien réglé, quelques points d'attention doivent être gardés à l'esprit et vérifiés en cours de semis.

En cours de semis, il est nécessaire de respecter quelques règles et de surveiller la qualité de la mise en terre :

  • Respecter une vitesse régulière.
  • Contrôler l’espacement moyen entre graines: il s'agit de calculer de préférence un espacement moyen sur plusieurs graines successives. Le contrôle est facilité en soulevant sur quelques mètres les roues de recouvrement pour éviter de passer beaucoup de temps à découvrir les graines. On vérifiera que la distance inter graines mesurée est bien conforme à la population souhaitée.
  • Contrôler la profondeur de semis et l’adapter aux conditions. Tous les éléments ne doivent pas forcément être réglés à l’identique, il peut être nécessaire par exemple de régler différemment les éléments situés derrière des pneumatiques larges.
  • Pour des semoirs pneumatiques, le réglage des sélecteurs doit être vérifié pour éviter les manques ou les doubles.
  • Pour des semoirs mécaniques, il est utile de démonter régulièrement les disques afin de contrôler leur état et éliminer les graines difformes ou cassées qui peuvent entraîner un bouchage des alvéoles.
  • Enfin, le débit des éléments de semis doit être contrôlé pendant le semis, ainsi que celui des micro-granulateurs et des équipements de fertilisation localisée.

Après le semis :

Après chaque journée de semis,  le semoir doit être remisé à l’abri et l'ensemble des trémies vidangées pour éviter qu’enrobages et microgranulés ne s’humidifient pendant la nuit.

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation