ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Conseils d’implantation en Normandie

ITB Normandie ·

Les prévisions météo pour les prochains jours laissent enfin apercevoir une amélioration du climat. Les préparations de sol et semis pourront être éventuellement envisagés dès le ressuyage du sol.

Travail du sol : savoir attendre le bon moment

Avec des cumuls de pluie conséquents depuis l’automne dernier et jusqu’à ces derniers jours, les sols peuvent être encore saturés en eau. La patience et l’observation sont de rigueur afin d’attendre des conditions favorables à l’efficacité des outils et éviter tout risque de lissage ou tassement en profondeur. 

Avec ces conditions climatiques, les labours d’hiver en sols limoneux ont été refermés et pris en masse ce qui ralentira d’autant plus la vitesse de ressuyage du sol.

Préparation du lit de semences

- Profondeur de travail : elle doit être suffisante pour assurer l’affinement et le nivellement, elle ne doit pas être trop grande pour éviter notamment les risques de lissage, et les difficultés de rappui du sol. Objectif : 5 à 7 cm.

- Adapter le nombre de passage à la situation afin d’obtenir :

- Une surface plane et régulière

- Une quantité de terre fine suffisante sans excès

- Un rappuyage suffisant et uniforme sur toute la surface travaillée (favorable à la germination, perturbe les parasites du sol ...)

- En conditions desséchantes (vent de Nord- Est), attention à limiter le délai entre les interventions de travail du sol et le semis.

Semis

Viser une population de 100000 pieds /ha. Avec un taux de levée moyen sur dix ans de 92,8 %, cela correspond à une densité de semis  de  110000 graines /ha

- Positionner les graines pour qu’elles trouvent l’humidité nécessaire à leur germination à une profondeur n’excédant pas 2,5 cm*

- Dans les sols sensibles à la battance une absence de pluie dans les 3 jours qui suivent les semis est recommandée.

Désherbage

- Herbicide non sélectif : utiliser un produit à base de glyphosate avant semis en cas d’infestation d’adventices (labour reverdi, préparation d’automne, TCS)

- 1 à 1,5 l/ha (glyphosate à 360 g/l) sur adventices jeunes

- 2 à 3 l/ha sur plantes développées.

- Désherbage des graminées : l’utilisation d’un herbicide racinaire au semis permet, d’une part, de limiter les infestations et d’autre part de diversifier les modes d’action dans la lutte contre les graminées. Sur vulpin ou ray-gras, en présence avérée de résistance ou en situation de forte infestation, utiliser l’un des produits suivants :

 - Avant le semis : l’Avadex 480 (Triallate, groupe HRAC N) à 3 l/ha en incorporation avec la dernière préparation de sol. Attention au délai de rentrée (DRE) : 24 heures.

- Ou après le semis, pré-levée : Mercantor Gold (S-metolachlor, groupe HRAC K3) à 0,6 l/ha (à éviter dans les sols filtrants à cause du risque de phytotoxicité). Éviter si possible son utilisation dans les zones d'aires de captages prioritaires.

Conseils d’utilisation de l’Avadex 480 :

•    Pulvérisation entre deux préparations superficielles sur sol peu motteux

•    Afin d’éviter la volatilisation du produit, il est nécessaire de l’incorporer superficiellement sur 3 à 4 cm de profondeur dans l’heure qui suit.

__________________________________________________________________

*en fonction de la réglementation des matières actives présentes sur les semences

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation