ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Choisir un produit fongicide adapté à la maladie dominante

Chaque année, l’ITB met en place dans son réseau d’essais une expérimentation sur l’évaluation des produits fongicides. Ces essais ont pour but de renseigner sur les performances des produits, leur efficacité, leur persistance d’action et les doses à prendre en compte pour lutter contre la ou les maladies présentes. Les essais de 2018 ont permis de mettre à jour les résultats concernant la cercosporiose et l’oïdium.

Afin de représenter l’efficacité et la persistance d’action des différents produits, l'ITB calcule un indice de gravité dont la valeur quantifie la pression de maladie au cours du temps. Plus le rectangle est long, plus le produit est performant (efficace et persistant) pour la maladie ciblée. A chaque application, il est important d’alterner les matières actives afin d’éviter l’apparition de résistance, ainsi que d’utiliser les produits à la pleine dose d’homologation.

La dose de fongicides conseillée par l’ITB correspond à la dose d’homologation maximale, et ceci pour chaque spécialité commerciale. Diminuer la dose d’un produit fongicide revient à diminuer son efficacité et sa persistance d’action dans le temps mais également à prendre un risque important de sélectionner des souches de champignon résistantes et ainsi de réduire la durabilité des fongicides.

  1. Pour les sols artificiellement drainés, l’autorisation d’utilisation du Spyrale est limitée à 0,9 l/ha avec un seul passage par an (ZNT 20 m et DVP 5 m).
  2. La matière active propiconazole n’a pas été renouvelée au niveau Européen, l’Armure est donc susceptible de ne plus être utilisable pour la campagne 2019. S’il reste utilisable, ayant changé de classement, il ne sera plus utilisable en mélange avec un autre produit phytosanitaire possédant une AMM (Autorisation de Mise en Marché).
  3. Suite à l’évolution du classement du cyproconazole, le Zakeo Xtra n’est plus utilisable en mélange avec un autre produit phytosanitaire possédant une AMM (Autorisation de Mise en Marché). L’intervalle entre 2 applications du Zakeo Xtra est de 21 jours.
  4. Dans les situations à forte pression cercosporiose, le Yucca (à base de cuivre) mélangé avec un produit traditionnel (triazole à pleine dose selon la réglementation en vigueur) a permis en 2018 d’améliorer l’efficacité des traitements contre la cercosporiose. Le cuivre devrait être utilisable pour les traitements fongicides sur betteraves pour 2019 sous réserve de l’acceptation d’une nouvelle demande de dérogation ou d’une autorisation de mise sur le marché d’une spécialité à base de cuivre. La formulation et la spécialité dépendront de la voie d’attribution. Ces spécialités sont autorisées en agriculture biologique et les doses sur betteraves sont compatibles avec une gestion durable du cuivre.

Remarque : La réglementation 2019 pour les produits à base d’époxiconazole (Ibex, Rubric) n’est pas connue à la date de réalisation de cet article.

 

Le cuivre⁴ complète l’efficacité des produits traditionnels sur cercosporiose

Les trois dernières années ont été marquées par un développement important de la cercosporiose atteignant un niveau de gravité rarement observé. Le maintien d’inoculum en quantité devient alors un facteur de risque pour les rotations futures. Sur la figure ci-dessous est représentée l’efficacité du mélange d’un produit traditionnel Spyrale avec le produit à base de cuivre Yucca* (essai de 2018 mené en situation de forte pression de cercosporiose). Ce mélange a permis de diminuer la gravité de la maladie et de mieux protéger les betteraves. Le pourcentage d’efficacité est calculé par rapport aux valeurs de gravité des maladies mesurées à différentes dates.

*Le produit Yucca a obtenu le 11 juin 2018 sur betteraves industrielles une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) à titre de dérogation en situation d’urgence phytosanitaire pour une période de 120 jours. Grâce à sa formulation, ce produit ayant une AMM phytosanitaire a permis en 2017 et 2018 une bonne efficacité et persistance contre la cercosporiose.

L'ITB a réalisé en 2018, dans le Loiret, un essai avec un ajout de soufre au mélange produit traditionnel + cuivre4 . Les premiers résultats montrent une amélioration de l'efficacité du traitement fongicide contre la cercosporiose (respecter la réglementation en vigueur). Ces résultats sont à confirmer en 2019.

Éviter les résistances

• Un dosage trop faible aura pour conséquence d’accroître le risque de développement de populations résistantes.

• A chaque application, veillez à alterner les matières actives afin d’éviter également l’apparition de résistance.

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation