ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Choisir un produit fongicide adapté à la maladie dominante

Chaque année, l’ITB met en place dans son réseau d’essais une expérimentation sur l’évaluation des produits fongicides. Ces essais ont pour but de renseigner sur les performances des produits, leur efficacité, leur persistance d’action et les doses à prendre en compte pour lutter contre la ou les maladies présentes. Les essais de 2019 ont permis de mettre à jour leurs niveaux de performance concernant la cercosporiose, l’oïdium et la rouille.

Afin de représenter l’efficacité et la persistance d’action des différents produits, l'ITB calcule un indice de gravité, sur la base des résultats expérimentaux, dont la valeur quantifie le développement de la maladie sur le feuillage au cours du temps. Les indices sont traduits en notes dans le graphique ci-dessous.

 

Deux recommandations doivent être rappelées pour assurer l'efficacité tout en évitant l'apparition de résistances :

 

- Lors de chaque application, il est important d’alterner les matières actives afin d’éviter l’apparition de résistance, ainsi que d’utiliser les produits à la pleine dose d’homologation.

 

- Les doses de fongicides conseillées par l’ITB correspondent aux doses d’homologation maximales, et ceci pour chaque spécialité commerciale. Diminuer la dose d’un produit fongicide revient à diminuer son efficacité et sa persistance d’action dans le temps mais également à prendre un risque important de sélectionner des souches de champignon résistantes et ainsi de réduire la durabilité des fongicides.

 

 

Sur ce graphique, plus la barre est longue, plus le produit est performant (efficace et persistant) pour la maladie ciblée.

 

Informations réglementaires :

1.    Pour les sols artificiellement drainés, l’autorisation d’utilisation du Spyrale est limitée à 0,9 l/ha avec un seul passage par an (ZNT 20 m et DVP 5 m).

 

2.    Suite à l’évolution du classement du cyproconazole, le Zakeo Xtra n’est plus utilisable en mélange avec un autre produit phytosanitaire possédant une AMM (Autorisation de Mise en Marché). L’intervalle entre 2 applications du Zakeo Xtra est de 21 jours.

 

3.    Dans les situations à forte pression cercosporiose, le Yucca (à base de cuivre) mélangé avec un produit traditionnel (triazole à pleine dose selon la réglementation en vigueur) a permis en 2019 d’améliorer l’efficacité des traitements contre la cercosporiose.

 

Le cuivre devrait être utilisable pour les traitements fongicides sur betteraves pour 2020 (sous réserve de l’acceptation d’une demande de dérogation ou d’une autorisation de mise sur le marché d’une spécialité à base de cuivre. La formulation et la spécialité dépendront de la voie d’attribution. Ces spécialités sont autorisées en agriculture biologique et les doses sur betteraves sont compatibles avec une gestion durable du cuivre).

 

Remarque : les produits à base d’époxiconazole (Ibex, Rubric…) seront PPNU (Produit Phytosanitaire Non Utilisable) après le 30 juillet 2020.

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation