ITB Institut Technique de la betterave

 Accueil / Tous les articles / Article

Adopter les bonnes pratiques d’irrigation pour limiter la cercosporiose

L’irrigation favorise le développement de la cercosporiose par l’augmentation d’humidité relative. Attention de ne pas en plus limiter l’efficacité des traitements fongicides en positionnant mal les tours d’eau.

Les conditions les plus favorables pour la sporulation des conidies et l’infection de l’hôte sont une température comprise entre 27°C et 32°C ainsi qu’une humidité relative à la surface des feuilles supérieure à 90 % pendant 5 à 8 heures. Même en l’absence de pluies, la cercosporiose est donc favorisée par des brouillards ou rosée persistants dans des parcelles en fond de vallée.

L’irrigation peut favoriser également le développement de la cercosporiose en maintenant un niveau d’humidité du sol et de la végétation élevé.

Selon le type d’irrigation, le risque cercosporiose sera plus ou moins augmenté.

Type d’irrigationRisqueConseils pratiques généraux
Canon

Risque fort de lessivage des produits fongicides de contact

Risque faible de développement accéléré du champignon compte tenu de la rapidité de l’apport d’eau

En présence de cercosporiose sur la parcelle, irriguer avant le traitement fongicide pour que la plante soit dans un état physiologique optimal pour recevoir le produit.

Les produits de contact comme le cuivre sont très sensibles au lessivage. En général, les fongicides de contact sont lessivés par 25 mm d’eau. Un tour d’eau après traitement peut annuler l’effet du produit: irriguer, puis traiter!

L’irrigation en pleine journée, en réduisant la durée d’humectation par rapport à une irrigation nocturne, favorise moins le développement de la maladie qu'une irrigation en fin de journée ou la nuit. Il y a un compromis à trouver, sachant que l'efficience de l'irrigation est diminuée par les températures élevées et le vent en pleine journée.

Contrôler en priorité la cercosporiose sur les zones de recoupement entre les canons.

Rampe ou pivot

Risque fort de lessivage des produits fongicides de contact

Risque fort de contamination et de développement du champignon compte-tenu de la longue durée d’apport

 

 

Remonter en haut de la page

Agrément conseil de l’ITB à l’utilisation des produits phytosanitaires n° 7500002.
Le portail EcophytoPIC recense les techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.


L'Institut Technique de la Betterave est
membre du réseau Acta

Institut Technique Agricole Qualifié
par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation