Caravage

Mieux caractériser les variétés pour prédire leurs performances dans une large gamme d’environnements

Le projet vise à augmenter l’information sur la sensibilité des variétés aux stress abiotiques (en premier lieu le stress hydrique) et à prédire leur performance pour une large gamme d’environnements, selon 2 approches :
– Une approche qui n’utilise que les données actuellement disponibles sur les réseaux d’essais mais en combinant essais d’inscription et de post-inscription (soit 3 années successives par variété) et en valorisant l’ensemble des données recueillies (performances + données sur l’environnement) par des modèles statistiques ;
– Une approche (B) qui enrichit le dispositif actuel par :
1/ des essais spécifiques (au champ ou en plateforme de phénotypage), où sont testées les sensibilités différentielles des variétés aux contraintes abiotiques (eau, azote principalement) pour le rendement ou les traits morpho-physiologiques;
2/ le recours chaque fois que possible à des modèles de simulation du fonctionnement des variétés en interaction avec l’environnement.

L’ITB est impliqué dans :
– Action 1 : caractériser l’environnement pour estimer la représentativité du réseau d’évaluation
– Action 2 : caractériser les variétés pour enrichir leurs critères d’utilisation
– Action 3 : intégration des caractéristiques variétales pour prédire la performance dans l’aire de culture

Projet lauréat Casdar à l’AAP 2016 « Semences et sélection végétale »

Début du projet : Janvier 2017 – Fin du projet : 30 juin 2020
Chef de file : INRA – Partenaires : ITB, Arvalis, Terres Inovia, GEVES
Chef de projet ITB : Juliette Adrian