Biocontrôle contre les nématodes phytoparasites

Les différents axes de travail de ce projet visent à développer de nouveaux produits de bio-contrôle contre les nématodes phytoparasites. La diversité des modes d’actions possibles sera pris en compte : nématicide (élimination), nématostatique (immobilisation durable) et éclosion provoquée. Leur niveau d’efficacité, qui varie en fonction de la diversité génétique des populations ciblées et de la composition microbiotique des sols dans lesquels ils sont appliqués, sera également anticipé.

Deux solutions complémentaires de bio-contrôle seront explorées pour lutter contre les nématodes phytoparasites. L’utilisation de substances naturelles capables de les immobiliser de manière durable (effet nématostatique) ou de les éliminer (effet nématicide), et l’utilisation d’exsudats radiculaires afin de perturber leur cycle de développement en provoquant une éclosion anticipée des kystes en l’absence totale de la plante hôte (éclosion suicide). Les nouvelles solutions susceptibles de contrôler et de réduire l’impact des différentes espèces de nématodes étudiées seront testées en conditions contrôlées et en plein champs sur des cultures particulièrement touchées : pommes de terre, betteraves, carotte et tomate.

Projet lauréat des Investissement d’avenir. Financement Ademe dans le cadre de l’AAP « Industrie et agriculture éco-efficientes

Début du projet : 15 janvier 2017 – Fin du projet : Décembre 2020
Chef de file : Roullier – Partenaires : ITB (en tant que prestataire), SIPRE (Semences Innovation Protection Recherche Environnement), INRA – UMR IGEPP, Université de Rouen
Chef de projet ITB : Frédéric Boyer